Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Trophées « Fier(e) de ma commune » (3/5)

Une piscine municipale métamorphosée en tiers-lieu

Publié le 30/01/2020 • Par Rouja Lazarova • dans : Innovations et Territoires, Régions

Marion Derosier, directrice de La Piscine d’en face
Marion Derosier, directrice de La Piscine d’en face F. Calcavechia / La Gazette
L’ancienne piscine municipale accueille depuis un an des activités professionnelles et de loisirs. Un lieu ouvert sur la ville. Le projet a été récompensé par un trophée «Fier(e) de ma commune », décerné par « La Gazette » avec l'Association des maires de France et France Info.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Organisés par «La Gazette» avec l’Association des maires de France et France Info, les trophées «Fier(e) de ma commune » ont été remis le 1er juillet 2019. 570 communes ont participé à ces prix, 40 avaient été présélectionnées par le jury. Sainte-Geneviève-des-Bois a reçu un prix hors catégorie.

«C’est ici que l’on a appris à nager. » En 2015, lorsque la ville de Sainte-Geneviève-des-Bois s’interroge sur l’avenir de la piscine fermée depuis 2008 (1), nombreux sont les habitants qui expriment leur attachement à ce patrimoine. « Cela a pesé dans la décision de le conserver. Le deuxième argument était financier. La démolition aurait coûté 1 million d’euros. On s’est demandé si ce n’était pas mieux d’investir cet argent dans un projet innovant », se souvient le maire, Frédéric ...

[80% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Gazette des Communes

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Découvrez nos formules et accédez aux articles en illimité

Je m’abonne

Régions

Réagir à cet article
marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Une piscine municipale métamorphosée en tiers-lieu

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement