logo
Adresse de l'article https://www.lagazettedescommunes.com/659291/pour-ne-pas-devenir-un-desert-medical-lagglo-de-vesoul-soutient-trente-etudiants/

SANTÉ
Pour ne pas devenir un désert médical, l’agglo de Vesoul soutient trente étudiants
Monique Clemens | France | Régions | Publié le 28/01/2020 | Mis à jour le 22/01/2020

Le territoire n'est pas en tension en matière médicale, mais il pourrait le devenir si rien n'est fait pour attirer des professionnels de santé. Ce à quoi s'est attelée l'interco. Pour sécuriser son offre médicale de demain, l'agglomération a décidé de soutenir des étudiants, locaux pour la plupart. Elle les aide ainsi à financer leurs études. Les futurs médecins, dentistes, kinés ou orthophonistes s'engagent à exercer sur le territoire aussi longtemps que l'aide financière leur aura été apportée.

28

Vesoul, capitale de la Haute-Saône, reste une ville à la campagne et souffre, à ce titre, d’un manque d’attractivité. En 2013, lors d’un Copil santé (comité de pilotage réunissant agglo, agence régionale de santé de Franche Comté, mutuelles, etc.), il avait été montré que le territoire n’était pas encore en tension. Il n’était pas considéré comme un désert médical, mais il pourrait le devenir s’il n’anticipait pas, de nombreux médecins étant appelés à prendre leur retraite dans les années à venir. Pour prévenir la pénurie annoncée, la communauté d’agglomération de Vesoul (CAV) avait, en 2013, choisi de déployer un double système : une aide à l’installation de maisons de santé, dont la première, ouverte il y a trois ans, est pleine comme un œuf – elle accueille 17 professionnels de santé et a dû dédoubler des cabinets – et une stratégie de partenariats avec des futurs professionnels de santé. Ce dispositif a été lancé en 2014 à ...

CHIFFRES CLES

  • 102 960 euros : C'est le montant total des aides aux étudiants en santé pour l'année 2019-2020. Depuis 2014, trente futurs professionnels de santé en ont bénéficié.
  • Aides : 660 euros par pour les futurs médecins et dentistes ; 330 euros par mois pour les futurs kinés et orthophonistes.


POUR ALLER PLUS LOIN