Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Municipales

Circulaire Castaner : l’AMF appelle le gouvernement à revoir sa copie

Publié le 22/01/2020 • Par Jean-Baptiste Forray • dans : Actu juridique, France

Christophe-Castaner.
© Frédéric KLEMCZYNSKI / Divergence
L’Association des maires de France souhaite que le gouvernement abandonne le seuil de 9 000 habitants pour la détermination des attaches partisanes des listes. Elle dénonce par ailleurs une catégorie ouverte à LREM qui introduit selon elle une rupture d'égalité au détriment d'autres partis.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Attaqué de toute part sur sa circulaire qui limite aux communes de plus de 9 000 habitants l’octroi d’une étiquette politique aux listes qui concourent aux municipales, Christophe Castaner s’est prévalu du soutien de l’Association des maires de France. Il n’en est rien, répond l’AMF dans un communiqué publié le 22 janvier. L’Association des maires de France présidée par François Baroin (LR) appelle le gouvernement à revoir sa copie en « renonçant au seuil de 9 000 habitants ».

Pour une catégorie « non-inscrit ou sans étiquette »

Elle en profite aussi pour contester la nouvelle catégorie politique introduite par ce texte qui « peut être attribuée aux listes de candidats qui sans être officiellement investies par LREM, ni par le MODEM, ni par l’UDI seront soutenues par ces partis ». Selon l’AMF, il y a là une rupture d’égalité. « Aucun autre parti ne bénéficie de cette possibilité », cingle-t-elle.

Fidèle à ses fondamentaux, l’Association des maires de France réclame enfin l’instauration d’une catégorie « non-inscrit ou sans étiquette ».

Domaines juridiques

Réagir à cet article
marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Circulaire Castaner : l’AMF appelle le gouvernement à revoir sa copie

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement