logo
Adresse de l'article https://www.lagazettedescommunes.com/659252/en-attendant-mieux-un-distributeur-automatique-refrigere-remplace-lepicerie/

DÉVELOPPEMENT LOCAL
En attendant mieux, un distributeur automatique réfrigéré remplace l’épicerie
Frédéric Ville | France | Innovations et Territoires | Publié le 31/01/2020 | Mis à jour le 22/01/2020

Que faire quand l’épicier s’en va et qu’aucune possibilité d’installation ne s’offre à la commune? Parné-sur-Roc a opté pour un distributeur.

On commençait à observer des distributeurs automatiques de pain dans certains petits villages. Mais les distributeurs automatiques de produits frais étaient plus rares. « C’est après avoir vu un tel équipement à Saint-Hilaire-de-Loulay (commune de Montaigu-Vendée, 20 000 hab., Vendée) que j’en ai installé un en avril dernier, après la fermeture de l’épicerie du village fin 2018 », explique Daniel Guérin, maire de Parné-sur-Roc.

Ultime solution

Mais pourquoi ne pas avoir plutôt cherché un successeur à l’épicier dans un village qui compte quand même 1 300 habitants ? « Les gérants de l’épicerie se sont recentrés uniquement sur l’activité traiteur, tout en conservant le bâtiment », explique le maire. A noter que ce bâtiment avait été racheté par la mairie en 1996 pour y installer une ...

CHIFFRES CLES

Budget : 15 000 € (dalle béton et raccordement électrique compris) dont 8 000 € à la charge de la commune, le reste étant constitué de la TVA récupérable et d’une subvention de 4 670 € (dotation de soutien à l’investissement local).

 


POUR ALLER PLUS LOIN