Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club prévention sécurité

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club prévention sécurité

Sécurité routière

Rétablissement de la vitesse à 90 km/h : cap ou pas cap ?

Publié le 20/01/2020 • Par Mathilde Elie • dans : A la Une prévention-sécurité, Actu experts prévention sécurité, France

80-km-panneau1
Adobestock
Le débat autour du 80 km/h est-il sans fin ? Depuis la promulgation de la loi Mobilités, les élus départementaux ont la possibilité de rétablir la vitesse à 90 km/h sur les routes dont ils ont la gestion. Mais plusieurs d’entre eux temporisent, dénonçant des conditions impossibles à respecter.

Ma Gazette

Sélectionnez ce thème et créez votre newsletter personnalisée

Après s’être battus pour obtenir l’assouplissement du 80km/h sur les routes dont ils ont la gestion, les départements prendront-ils leur responsabilité ? Lors des débats concernant la loi Mobilités, promulguée le 24 décembre, une soixantaine de département annonçaient leur intention de revenir aux 90km/h selon une enquête de France Inter. Mais aujourd’hui, les élus ne sont plus aussi affirmatifs. Et pour cause, ils devront respecter plusieurs conditions.

Pour rappel, l’arrêté doit être pris sur la base d’une étude d’accidentalité, réalisée grâce aux éléments d’aide à la décision établis par le comité d’experts du conseil national de la sécurité routière (CNSR), et avec l’éclairage de la commission départementale de la sécurité routière présidée par le préfet. Un avis consultatif, mais qui ...

[90% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Club Prévention-Sécurité

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Testez notre Offre Découverte Club Prévention-Sécurité pendant 30 jours

J’en profite

Thèmes abordés

1 Réagir à cet article Vous avez une question ? Posez-la à notre juriste
Prochain Webinaire

Covid : nouveaux enjeux, nouvelles mobilités

de La Rédaction de la Gazette des communes avec le soutien de la MNT

--
jours
--
heures
--
minutes

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI
marche online

Aujourd'hui sur le Club prévention-sécurité

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Rétablissement de la vitesse à 90 km/h : cap ou pas cap ?

Votre e-mail ne sera pas publié

Elvis47

20/03/2020 10h32

Je réagis un peu tard à cet article car je le découvre maintenant (20/03/2020). Il faut supprimer le 80 KM/H et revenir au 90km/h. Trop de variations de vitesse sont accidentogènes car elles rendent les conducteurs agressifs. Cette décision de limiter à 80 km/h est une idiotie qui a semé la révolte (gilets jaunes que je soutiens) et provoqué du manque à gagner dans les commerces surtout en centre ville; est venu s’ajouter ensuite ce projet de loi sur les retraites que TOUS le français rejettent! Et maintenant c’est le confinement! Tous ces mois de révolte pour des décisions contestées pour ensuite en arriver ou nous en sommes. Il aurait été plus judicieux de revenir aux 40 heures de travail par semaine qui auraient permis à la France de se redresser et de vivre sereinement. Donc OUI, Je conteste le 80 km/h.

Commenter
Club prévention sécurité

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement