Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Elections municipales 2020

Elections : fin du nuançage pour les communes de moins de 9000 habitants

Publié le 20/01/2020 • Par Léna Jabre • dans : TO non parus au JO

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Dans une circulaire relative à l’attribution des nuances politiques aux candidats aux élections municipales et communautaires des 15 et 22 mars 2020, le ministre de l’intérieur a annoncé la fin du nuançage des listes et des candidats dans les communes de moins de 9000 habitants (ainsi que ceux des communes chefs-lieux d’arrondissement qui n’atteindraient pas ce seuil).

Les élus sortants qui sont à nouveau candidats se verront attribuer automatiquement leur nuance des élections de 2014.

Pour les autres candidats, la circulaire rappelle que « le travail d’attribution des nuances constitue une étape primordiale du travail de prévision et d’analyse électorale ». Cette attribution sera donc le résultat d’un faisceaux d’indices objectifs, comme les soutiens apportés à un candidat, les déclarations officielles, les appartenances politiques, et les autres mandats électifs.

Une seule nuance sera non marquée politiquement : la nuance « Divers ». Cette nuance ne devra être attribuée que « si les candidats ne revendiquent aucune étiquette particulière et seulement s’il est avéré qu’ils ne sont rattachés à aucune sensibilité politique précise ». Les préfets sont sommés d’appliquer cette nuance « avec discernement pour éviter qu’une multiplication de candidats classés DIV ne se traduisent par une hausse inconsidérée des voix et des pourcentages de cette nuance », ce qui amènerait « à sous-estimer les principaux courants politiques ».

Références

Circulaire NOR INTA1931378J

Domaines juridiques

Réagir à cet article
Prochain Webinaire

Comment mettre la relation citoyen au cœur de la stratégie numérique du territoire ?

de Orange Business Services

--
jours
--
heures
--
minutes
marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Elections : fin du nuançage pour les communes de moins de 9000 habitants

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement