Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club prévention sécurité

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club prévention sécurité

Sécurité civile

« J’ai vu les sapeurs-pompiers sous le choc, au bord des larmes »

Publié le 17/01/2020 • Par Coline Léger • dans : Actu experts prévention sécurité, Régions

Carbiener
Alexandre Schauer
Alors que 800 sapeurs-pompiers ont défilé ce 17 janvier dans les rues de Strasbourg pour protester contre une série d'agressions récentes, le président du conseil d'administration du SDIS du Bas-Rhin,Thierry Carbiener, se dit scandalisé et s'interroge sur les réponses à apporter aux agressions.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Après les échauffourées de la Saint-Sylvestre, un homme secouru par les sapeurs-pompiers du Bas-Rhin les a agressés au couteau le 12 janvier. Thierry Carbiener, président du Sdis67 , revient sur ces violences.  des agressions que les soldats du feu estiment de plus en plus nombreuses dans l’exercice de  leurs missions.

Les  sapeurs-pompiers dénoncent des agressions de plus en nombreuses. Quelle est votre réaction ?

C’est inacceptable ! Le week-end dernier, à Schiltigheim, un homme sous l’emprise de l’alcool, dont la compagne avait alerté les secours, a agressé deux sapeurs-pompiers au couteau. Ils ont dû se réfugier derrière une porte. L’un d’entre eux s’en tire avec une blessure légère au visage. Mais lui et ses coéquipiers sont en état de choc. Et cela d’autant plus que nous sortons ...

[80% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Gazette des Communes, Club Prévention-Sécurité

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Testez notre Offre Découverte Club Prévention-Sécurité pendant 30 jours

J’en profite

Régions

Réagir à cet article Vous avez une question ? Posez-la à notre juriste

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI
marche online

Aujourd'hui sur le Club prévention-sécurité

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

« J’ai vu les sapeurs-pompiers sous le choc, au bord des larmes »

Votre e-mail ne sera pas publié

Club prévention sécurité

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement