Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
  • Accueil
  • Actualité
  • France
  • « Les musulmans n’ont pas des logiques de vote religieuses » – Vincent Tiberj, professeur à l’IEP de Bordeaux

[Entretien] Elections

« Les musulmans n’ont pas des logiques de vote religieuses » – Vincent Tiberj, professeur à l’IEP de Bordeaux

Publié le 21/01/2020 • Par Romain Gaspar • dans : France

Vincent Tiberj
Hugues Bretheau/SAM Univ Bordeaux
« La Gazette » a interrogé Vincent Tiberj, chercheur en sociologie électorale et professeur à l’institut d’études politiques de Bordeaux, sur l’influence réelle des listes communautaires sur l’électorat musulman.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

A l’approche des élections municipales, la question des listes communautaires inquiète une partie de la classe politique. Dans leur viseur, l’UDMF, dont la liste menée par Nagib Azergui a recueilli moins de 29 000 voix aux élections européennes de mai 2019. Ce n’est pas tant le résultat de 0,13 % réalisé par l’UDMF au niveau national qui semble alarmer les édiles que la percée de la liste dans certaines villes. « La Gazette » a interrogé Vincent Tiberj, chercheur en sociologie électorale et professeur à l’IEP de Bordeaux, sur l’influence réelle de ces listes sur l’électorat musulman.

Electoralement, que représentent les listes communautaires ?

Au niveau national, l’UDMF, l’un des rares partis à avoir monté une liste lors des dernières élections européennes, a récolté 0,13 % des voix ...

[80% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Gazette des Communes

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Découvrez nos formules et accédez aux articles en illimité

Je m’abonne

Cet article est en relation avec le dossier

Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI
marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

« Les musulmans n’ont pas des logiques de vote religieuses » – Vincent Tiberj, professeur à l’IEP de Bordeaux

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement