logo
Adresse de l'article https://www.lagazettedescommunes.com/658362/la-parite-dans-le-paysage-politique-local-cest-pas-gagne/

[ELECTIONS] MUNICIPALES 2020
La parité, c’est pas gagné
Alexandre Léchenet, Brigitte Menguy, Laura Fernandez Rodriguez | A la une | France | Publié le 16/01/2020 | Mis à jour le 17/01/2020

Si la parité quantitative a indéniablement fait progresser la proportion de femmes dans le paysage politique local ces dernières années, la parité qualitative, elle, n’est pas atteinte. Les plus hautes fonctions exécutives locales continuent d’être trustées par les hommes.

COUV_ParitŽ Žlus.indd [1]

Encore raté. Les mesures paritaires initialement envisagées dans la loi « engagement et proximité » du 27 décembre 2019 ont finalement été renvoyées à des textes ultérieurs. Pourtant, depuis près de vingt ans, la voie législative a fait ses preuves pour féminiser le paysage politique local. Ainsi, du côté des départements, selon une étude de 2017 du Haut Conseil à l’égalité entre les femmes et les hommes [2] ( loi de mai 2013 [3], les conseillères départementales représentent la moitié des membres des assemblées et des bureaux.

Le scrutin binominal imposé par la loi a permis de multiplier leur nombre par près de quatre, passant de 13,8 % à 50,1 % entre l’élection de 2011 et celle de 2015.
« La législation a changé le champ politique, mais la révolution n’a pas eu lieu. Il y a toujours une vision différentialiste du pouvoir », tacle Catherine Achin, professeure de sciences politiques à Paris-Dauphine.

Sa collègue lyonnaise Sandrine Lévêque confirme : « Le paysage politique a changé depuis les lois sur la parité mais n’a pas agi sur l’entre-soi masculin. La politique reste un monde d’hommes, surtout lorsqu’il s’agit des plus hautes fonctions décisionnelles. »

GAZ2_EVE parite_graf 1 et 2.jpg [4]

Plafond de verre

Pour preuve, plus on s’éloigne de la position de maire, plus les fonctions sont occupées par des femmes : seuls 16,9 %

CHIFFRES CLES

  • 17 % des têtes de liste étaient des femmes aux élections municipales de 2014.
    Source : ministère de l’Intérieur.
  • 28,6 % de présidentes de région sont recensées en octobre 2019 : quatre conseils régionaux sont présidés par des femmes.
  • 11,5 % de présidentes de département sont en fonction : onze départements sont dirigés par des femmes.
    Source : répertoire national des élus.


POUR ALLER PLUS LOIN