Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Dossier 2020 - grand âge

La loi Autonomie sera-t-elle (enfin) pour 2020 ?

Publié le 15/01/2020 • Par Isabelle Raynaud • dans : France

isolement-personne-agee-dependance-retraite
De Visu / AdobeStock
La loi Grand âge et autonomie se fait maintenant attendre depuis près d'un an. Mais du côté du ministère, aucune nouvelle du texte qui devait être présenté lors du dernier conseil des ministres de 2019.

Ma Gazette

Sélectionnez ce thème et créez votre newsletter personnalisée

Après avoir annoncé en 2018 que la loi pour aider les personnes âgées dépendantes serait adoptée avant la fin 2019, puis annoncé un texte à l’automne, puis avant Noël, force est de constater que la ministre des Solidarités et de la santé, Agnès Buzyn, n’a toujours présenté aucun projet de loi. On parle maintenant de l’après-municipales de mars… Les choses ont pourtant bien avancé avec la remise de deux rapports : celui de Dominique Libault, en mars, émettant 175 propositions après plusieurs mois de concertation avec les acteurs ; puis celui de Myriam El Khomri, rendu fin octobre, sur l’attractivité des métiers du grand âge.

10 milliards d’euros nécessaires

Les deux synthèses ont été bien accueillies par les professionnels du secteur, alors pourquoi ne pas continuer à avancer ? La réponse se situe à n’en pas douter du côté du financement de la réforme. Si Agnès Buzyn établit « un parallèle entre la révolution démographique que nous allons vivre et le réchauffement climatique », il semble qu’il soit bien compliqué de mettre sur les tables les 10 milliards d’euros nécessaires, selon une estimation acceptée par les différents acteurs.

Alors que la population de plus de 85 ans va être multipliée par 3,2 entre 2017 et 2050, le système a, en effet, besoin d’être réformé en profondeur. Les salaires du secteur doivent être augmentés pour attirer du personnel ; les établissements d’hébergement pour personnes âgées dépendantes ont besoin, pour beaucoup, d’être rénovés et pensés pour des résidents de plus en plus dépendants ; surtout, il s’avère nécessaire que le système d’aide à domicile, chroniquement en crise, soit revu de fond en comble pour réussir à prendre en charge un nombre croissant d’individus, les personnes souhaitant vieillir à domicile.

Ne reste donc qu’à trouver le financeur…

Thèmes abordés

Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI
marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

La loi Autonomie sera-t-elle (enfin) pour 2020 ?

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement