Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club prévention sécurité

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club prévention sécurité

Grand âge

Vols, agressions, démarchage… comment mieux protéger les seniors?

Publié le 22/01/2020 • Par Nathalie Perrier • dans : A la Une prévention-sécurité, Actu experts prévention sécurité, Innovations et Territoires, Régions

Soin à l'hôpital des seniors
Fotolia
La France vieillit et ses seniors ont un sentiment d’insécurité supérieur à la moyenne qui les conduit parfois à s’isoler encore plus. Les personnes âgées d’au moins 65 ans représentent aujourd'hui 18,8 % de la population, un chiffre en progression de 3,7 points en vingt ans. Des collectivités développent des politiques dédiées en matière de prévention et de sécurité.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Plus vulnérables, souvent isolées, les personnes âgées éprouvent un fort sentiment d’insécurité. Selon l’enquête « Cadre de vie et sécurité » 2018 de l’Insee et l’Observatoire national de la délinquance et des réponses pénales, 19 % des 77 ans et plus disent se sentir en insécurité. Les seniors d’au moins 65 ans représentent 18,8 % de la population, en progression de 3,7 points en vingt ans.

Dans son livre blanc, remis en septembre 2019 au Premier ministre, le Forum français pour la sécurité urbaine, qui réunit une centaine de villes, préconise d’« identifier les seniors comme un public cible à part entière ». Une stratégie adoptée par Valenciennes (43 700 hab., Nord). Dès 2008, cette ville, qui compte 8 000 seniors, a créé un conseil des seniors. Constitué de 34 habitants de plus de 60 ans, ce dernier a fait de la sécurité l’un de ses axes de travail. « C’est un choix politique, explique Aurore Colson, adjointe au maire, chargée des seniors. Même si l’on recense assez peu d’agressions, le sentiment d’insécurité est très fort chez les personnes âgées et certaines, par peur, n’osent plus sortir de chez elles. » Afin de rassurer les usagers des transports en commun, Valenciennes organise tous les ans, en partenariat avec RATP Dev, une session d’appréhension des modes de transport à l’attention des seniors : « Le transporteur leur apprend à mieux se repérer sur les lignes et la police municipale leur dispense des conseils de sécurité », détaille l’élue.

Cibles de choix pour les cambrioleurs

Pour lutter contre le démarchage malveillant à domicile ou sur internet – l’autre fléau identifié –, Valenciennes a doté ses agents (service infirmier, de conciergerie, d’aide à domicile) d’une carte professionnelle et d’un gilet aux couleurs de la ville. Elle a également instauré des ateliers et un forum sur la thématique « comment se protéger sur internet ? » L’isolement étant un facteur de risques, elle a aussi développé un dispositif d’accompagnement aux courses et travaille de concert avec les différentes structures de quartier pour repérer les personnes fragilisées. « Quelle que soit l’opération, c’est le pôle senior, en lien avec le conseil des seniors, qui est à la manœuvre et qui sollicite les services compétents », précise Aurore Colson.

Seules, en mauvaise santé, parfois diminuées, habituées à garder de l’argent chez elles…, les personnes âgées sont des cibles de choix pour les cambrioleurs. Afin de les sensibiliser à ce risque, la ville de Belfort (49 000 hab., Territoire de Belfort) a lancé en 2015 l’opération « tranquillité seniors » dans le cadre de sa stratégie territoriale de sécurité et de prévention de la délinquance.

[60% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Gazette des Communes, Club Prévention-Sécurité

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Testez notre Offre Découverte Club Prévention-Sécurité pendant 30 jours

J’en profite
Réagir à cet article Vous avez une question ? Posez-la à notre juriste
Prochain Webinaire

Covid : nouveaux enjeux, nouvelles mobilités

de La Rédaction de la Gazette des communes avec le soutien de la MNT

--
jours
--
heures
--
minutes

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI
marche online

Aujourd'hui sur le Club prévention-sécurité

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Vols, agressions, démarchage… comment mieux protéger les seniors?

Votre e-mail ne sera pas publié

Club prévention sécurité

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement