Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club finances

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club finances

[Entretien] Développement économique

Régionalisation des pôles de compétitivité : aucune « logique économique »

Publié le 13/01/2020 • Par Juliette Vilrobe • dans : A la une, A la Une finances, Actualité Club finances, France

pole-competitivite
Ricochet64 / AdobeStock
Jean-Luc Beylat, président de l’association française des pôles de compétitivité (AFPC), défend le modèle actuel de gestion des pôles et son efficacité. Moteurs d’innovation ancrés dans un territoire, les pôles de compétitivité sont entrés dans leur phase 4. Mais à la surprise générale, le gouvernement a annoncé le transfert de leurs crédits de fonctionnement, et ainsi de leur gouvernance, aux Régions.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Pourquoi êtes-vous réticent à la régionalisation des pôles de compétitivité ?

jean-luc-beylatLes pôles de compétitivité sont des écosystèmes avec des gouvernances portées par des entreprises – aussi bien des grands groupes que des PME innovantes, des startups ou des acteurs académiques – et dont le périmètre d’activité, la thématique et les enjeux d’innovation dépassent les régions. Ils ne fonctionnent pas comme des agences de développement économique. L’innovation c’est de l’eau sur une toile cirée, ça ne s’arrête pas à la frontière d’une région. Je ne pense pas que la régionalisation soit une bonne idée, mais je reste pragmatique. L’AFPC n’est pas un syndicat, mais un acteur d’une politique d’innovation, nous sommes là pour aider et accompagner. Nous allons avancer avec ce qu’il se fera, mais on ne voit pas de logique économique, ni stratégique, ni technologique dans cette démarche de régionaliser les pôles.

Une gestion des pôles de compétitivité par les Régions impliquerait-elle une perte de collaboration entre acteurs de l’innovation ?

C’est un risque, et c’est déjà le cas puisqu’il y a des Régions qui annoncent ne vouloir financer que des projets avec les membres de leur territoire. Ce n’est pas comme cela que ça devrait fonctionner. Au lieu d’avoir une politique de filière à l’échelle du territoire national, on pourrait avoir 13 politiques d’innovation, ce dont la France n’a pas besoin. Plus des 2/3 des projets concernent plusieurs régions. L’AFPC craint que la régionalisation ait un mauvais impact sur les projets collaboratifs. De plus, la visibilité d’un pôle sera réduite, donc les grands groupes s’impliqueront moins.

Les pôles de compétitivité interagissent déjà avec les Régions, pourquoi ne pas renforcer cette collaboration ?

[60% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Gazette des Communes

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Découvrez nos formules et accédez aux articles en illimité

Je m’abonne
1 Réagir à cet article
Prochain Webinaire

Covid : nouveaux enjeux, nouvelles mobilités

de La Rédaction de la Gazette des communes avec le soutien de la MNT

--
jours
--
heures
--
minutes
marche online

Aujourd'hui sur le Club finances

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Régionalisation des pôles de compétitivité : aucune « logique économique »

Votre e-mail ne sera pas publié

Henri Tanson

14/01/2020 07h55

Peut-être qu’un jour vous comprendrez que la politique européenne décide et détermine une grande partie de notre politique nationale.
Et vous comprendrez l’objectif européen de découper les Etats en régions, pour pouvoir les fonder dans une Europe des régions, puisque les peuples ne veulent pas d’une Europe fédérale.
C’est pour atteindre cet objectif que toutes les réformes de la France vont dans ce sens de la régionalisation, avec des régions de plus en plus en lien direct avec l’Union européenne. (Chaque région a sa propre antenne à Bruxelles, pour négocier directement les budgets, les politiques…)
La loi NOTRé qui réorganise notre territoire, avec la disparition, fusion, des communes, l’assèchement des départements… et de l’Etat, pour que ne subsistent plus que des Communautés de Communes ou métropoles et des euro-régions…

Commenter
Club finances

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement