Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Citoyenneté

La maire de Montpellier reçoit le « prix Pierre Guénin contre l’homophobie »

Publié le 16/05/2011 • Par Sylvie Brouillet • dans : Régions

Hélène Mandroux « est l'une des rares élus de France à s'engager concrètement contre l'homophobie, au-delà des discours et des promesses », insiste l’association SOS homophobie, qui lui remet le prix Pierre Guénin contre l’homophobie le 16 mai à Paris.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Initiatrice en novembre 2009 d’une pétition pour l’ouverture du mariage aux couples homosexuels, la maire de Montpellier a – symboliquement – marié un couple d’hommes en février 2011.

Le jury du « prix Pierre Guénin contre l’homophobie » salue le 16 mai « le travail et l’engagement de l’élue Hélène Mandroux dans sa lutte contre l’homophobie et pour l’égalité des droits ». La maire PS de Montpellier est le premier élu à obtenir ce prix décerné par l’association SOS homophobie.

La première édition, en 2009, a récompensé la pièce de théâtre Place des Mythos et la deuxième, le film d’animation « Le Baiser de la lune ». Le prix est remis à Hélène Mandroux, à la mairie du 12e arrondissement de Paris, à la veille de la Journée internationale de lutte contre l’homophobie et la transphobie.

Pas de politique nationale – Hélène Mandroux est l’auteur, en novembre 2009, pour les 10 ans du Pacs, de l’Appel de Montpellier pour ouvrir le mariage et l’adoption aux couples de même sexe. Il a été signé par une centaine d’élus et plus de 11 300 personnes.
En février 2011, alors que l’interdiction du mariage homosexuel venait d’être déclarée conforme à la Constitution, Hélène Mandroux a marié deux hommes symboliquement, sans signature des actes.
À la demande de l’Association des parents gays et lesbiens, la commune de Montpellier a enfin modifié la fiche d’inscription dans les écoles publiques : les couples homoparentaux peuvent s’identifier et être reconnus comme tels.

« L’action de la maire de Montpellier nous rappelle cruellement l’absence de politique nationale », commente SOS homophobie, qui présente aussi son 15è rapport annuel sur les violences dont sont victimes les gays, lesbiennes, bisexuels et transexuels en France.
SOS homophobie s’appuie sur les témoignages reçus via sa ligne d’écoute téléphonique ou transmis par courriel. En 2010, l’association en a reçu près de 1 500, « un triste record ».

Régions

Réagir à cet article
marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

La maire de Montpellier reçoit le « prix Pierre Guénin contre l’homophobie »

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement