logo
Adresse de l'article https://www.lagazettedescommunes.com/656881/estimer-un-bien-immobilier-un-exercice-pas-si-facile/

PATRIMOINE IMMOBILIER
Estimer un bien immobilier, un exercice pas si facile
Frédéric Ville | A la Une finances | Actu experts finances | France | Publié le 07/01/2020

Pour vendre ou acquérir un bien immobilier, une collectivité devra d’abord l’estimer. Elle sollicitera ainsi le plus souvent l’avis du Domaine, et en parallèle fera sa propre estimation ou recourra à des professionnels.

Pour estimer un bien immobilier (foncier, bâtiment), toute collectivité doit obligatoirement obtenir l’avis de la Direction de l’immobilier de l’Etat (DIE) (ex-Domaine) pour les acquisitions de plus de 180 000 euros (contre 75 000 euros avant l’arrêté du 5 décembre 2016) et pour les prises à bail de plus de 24 000 euros mensuels (contre 12 000 euros avant le même arrêté). Pour les cessions, la consultation est obligatoire pour les communes de plus de 2 000 habitants dès le premier euro, facultative pour les autres. Certaines évaluations peuvent être officieuses, sous conditions cumulatives de caractéristique du bien, taille de la collectivité et dans la limite de deux par année civile (1).

Comparaison ou compte à rebours

Sur la forme, Claire Brélivet, chef de service Cessions, acquisitions ...

CHIFFRES CLES

  • 121 000, c’est en 2018 le nombre d’avis portant sur la valeur vénale ou locative donnés par les 59 Pôles d’évaluations domaniales de la DIE, dont 92 % adressés aux consultants dans le délai de 30 jours (Source : DIE)


POUR ALLER PLUS LOIN