Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Développement durable

Ici, des choux et des carottes poussent au cœur d’une zone d’activités

Publié le 15/01/2020 • Par Agnès Fernandez • dans : France, Innovations et Territoires

Aidée par la société locale d'aménagement foncier et d'établissement rural, l'interco du pays d'Aubagne a sanctuarisé et mis à la disposition d'agriculteurs des terrains convoités en zone d'activités.
Aidée par la société locale d'aménagement foncier et d'établissement rural, l'interco du pays d'Aubagne a sanctuarisé et mis à la disposition d'agriculteurs des terrains convoités en zone d'activités. D.R.
Du foncier agricole est mobilisé pour favoriser le maraîchage et développer les circuits courts.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

 Pendant une vingtaine d’années, la communauté d’agglomération (CA) du pays d’Aubagne et de l’Etoile – qui a, depuis, intégré la métropole Aix-Marseille-Provence – a mené une politique volontariste de préservation des terres agricoles et de maintien d’une agriculture de proximité.

Ici, la pression foncière et la spéculation sont particulièrement fortes. Comme ailleurs en région Provence – Alpes – Côte d’Azur (Paca), des terres agricoles sont parfois délaissées dans l’espoir d’une vente spéculative à venir. L’affaire est lucrative. Un hectare de terre agricole coûte 100 000 euros dans ce secteur. Une fois classé zone à urbaniser, son prix peut être multiplié par cinq ! Au côté de la société d’aménagement foncier et d’établissement rural (Safer), l’interco a œuvré pour permettre ...

[80% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Gazette des Communes

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Découvrez nos formules et accédez aux articles en illimité

Je m’abonne
Réagir à cet article
Prochain Webinaire

Covid : nouveaux enjeux, nouvelles mobilités

de La Rédaction de la Gazette des communes avec le soutien de la MNT

--
jours
--
heures
--
minutes
marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Ici, des choux et des carottes poussent au cœur d’une zone d’activités

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement