Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club RH

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club RH

Mobilité

Ces territoriaux qui font le choix du privé

Publié le 15/01/2020 • Par Aurélia Descamps • dans : A la Une RH, France, Toute l'actu RH

management
Colcanopa
La mobilité des territoriaux vers le secteur privé est marginale. Le statut n’aide pas. Les préjugés non plus. Ceux qui ont sauté le pas témoignent de réalités certes un peu différentes, mais pas incompatibles à l’échelle d’une carrière.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Ils ont « quitté » la territoriale pour « basculer » dans le privé. Même le choix des mots utilisés pour témoigner dénote le caractère peu anodin de la démarche chez les fonctionnaires. Ils semblent d’ailleurs peu nombreux à avoir sauté le pas, encore moins de manière définitive. « La grosse barrière, c’est évidemment la sécurité de l’emploi et l’avancement automatique, rappelle Bernard Gruot, ancien directeur territorial au Centre national de la fonction publique territoriale. Pour les agents de catégorie C surtout, soit près de 80 % des effectifs, ce type de mobilité n’est pas forcément intéressant, voire risqué. Elle concerne plutôt les cadres. » L’enjeu consiste par exemple à revoir son salaire à la hausse, à la faveur d’une opportunité issue de son réseau. Mais la dynamique est généralement plus globale, motivée par le désir ou la contrainte de changer de lieu, de métier ou encore de niveau hiérarchique.

Détricotage du statut

Parmi les candidats au départ, il y a aussi des futurs ...

[90% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Gazette des Communes

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Découvrez nos formules et accédez aux articles en illimité

Je m’abonne

Cet article est en relation avec les dossiers

Réagir à cet article
marche online

Aujourd'hui sur le Club RH

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Ces territoriaux qui font le choix du privé

Votre e-mail ne sera pas publié

Club RH

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement