logo
Adresse de l'article https://www.lagazettedescommunes.com/656091/les-10-articles-les-plus-lus-sur-le-club-techni-cites-cette-annee-2/

TOP 2019
Les 10 articles les plus lus sur le Club Techni.Cités cette année
Cyrille Pac | A la une | Actu ingénierie publique | Publié le 31/12/2019 | Mis à jour le 06/01/2020

Pour clore l'année en beauté, le Club Techni.Cités vous propose une petite séance de rattrapage avec les 10 articles les plus lus en 2019. Une année marquée, notamment, par la loi d'orientation des mobilités dont chaque étape a visiblement intéressé nos lecteurs. Sans surprise, les questions liées à la fonction publique elle-même et les points de réglementation ont aussi été des préoccupations prégnantes.

techtech1. Découvrez le projet de loi de transformation de la fonction publique [1] 

En février dernier, La Gazette se procurait le texte officiellement présenté aux organisations syndicales et aux employeurs territoriaux, ainsi que son « exposé des motifs ». Un projet de loi qui suscitait déjà l’opposition des syndicats. L’article présentait les 5 grands thèmes sous lesquels les 33 articles du projet de loi était détaillé.

2. Port de plaisance en Vendée : un projet explosif autorisé par l’Etat [2]

Révélée en septembre dernier sur notre site, une polémique agitait la Vendée et la commune de Brétignolles-sur-Mer [3] autour de la création d’un port de plaisance ex nihilo sur un milieu naturel alors que le préfet de Vendée l’avait déclaré d’utilité publique. Un cas unique en France pour un projet comme on n’en fait plus.

3. Comment les communes flèchent leurs dépenses [4]

Alors que la Direction générale des collectivités locales (DGCL [5]) a mis en ligne les données financières 2017 des communes, elle présente aussi, pour la première fois, ces comptes par fonction, donnant ainsi une première idée des coûts des services publics par habitant et de leur poids dans les budgets communaux, selon les strates des collectivités. Une analyse qui bat en brèche quelques idées reçues.

4. Loi mobilités : ce qu’il faut retenir du projet de loi voté par les sénateurs [6]

Les échanges autour de la loi d’orientation des mobilités ont animé les débats cette année. En avril, le Sénat validait le projet de loi avant qu’il soit examiné à l’Assemblée nationale. Cet article propose un décryptage des amendements les plus importants votés par les parlementaires du Palais du Luxembourg.

5. Mobilités : quatre enjeux clés de la LOM [7]

Avant d’être examiné par les deux chambres du Parlement, le projet de loi d’orientation sur les mobilités était présenté dans les grandes lignes lors de l’audition de la ministre des Transports au Sénat. L’occasion d’identifier les quatre sujets clés de ce texte, ainsi que leurs enjeux, que nous présentions en février dernier.

6. Open data et collectivités : qui fait quoi, et comment ? [8]

L’obligation d’ouverture des données publiques, entrée en vigueur en 2018, a moins mobilisé les collectivités que le RGPD. Les premiers résultats de l’Observatoire Open data des territoires tombés à la fin de l’année dernière étaient d’ailleurs éclairants, et impitoyables : à peine 8% des collectivités avaient alors publié au moins un jeu de données. Mais le nombre de collectivités augmentait de 33% en un an.

7. Les gares, plaques tournantes de l’intermodalité [9]

Transformer les gares en pôles d’échange multimodaux assurera l’attractivité du train pour les déplacements quotidiens de la population. Les habitants des zones périurbaines et rurales sont les premiers visés, mais les urbains aussi, qui se rendent à la gare en transports collectifs, en voiture… Il faut, pour cela, bien dimensionner les parkings, aménager des cheminements sécurisés, supprimer les coupures urbaines et avoir une billettique multimodale.

8. La SNCF prend le train de l’hydrogène en marche [10]

Le ministère des Transports et les acteurs de la filière ont fixé l’année 2022 pour la circulation des premiers trains à hydrogène. Pour atteindre cet objectif, la SNCF veut être un des acteurs majeurs aux côtés des régions et de l’industriel Alstom. Mais la société devra s’adapter à cette nouvelle technologie.

9. Loi mobilités : le Sénat perce le coffre-fort de Bercy [11]

Lors des débats autour du projet de loi d’orientation sur les mobilités, il a beaucoup été question du financement. En février dernier, avec près de 240 amendements retenus, les sénateurs donnaient ainsi aux collectivités des moyens financiers pour développer les offres de mobilité, notamment dans les territoires ruraux. Cet article proposait un décryptage des principales évolutions du texte alors retenues.

10. Loi Notre : le transfert des compétences eau est enfin assoupli [12]

Avant même les premier débats autour de la loi « engagement et proximité » -adoptée à la fin de l’année – il était question de revenir enfin sur l’un des irritants de la loi Notre : le transfert obligatoire des compétences eau et assainissement au niveau intercommunal. Pour répondre à la grogne des élus, de nouvelles dispositions ont été imaginées par le gouvernement pour faire machine arrière … sans en avoir l’air. Décryptage.