logo
Adresse de l'article https://www.lagazettedescommunes.com/656064/les-collectivites-ouvrent-tres-lentement-leurs-donnees-publiques/

[INFOGRAPHIE] OPEN DATA
Les collectivités ouvrent (très lentement) leurs données publiques
Cyrille Pac | Actu ingénierie publique | Publié le 24/12/2019

Selon l’Observatoire open data des territoires 2019, seules 10,2% des collectivités ont ouvert leurs données publiques. Mais, bien que lente, la progression est constante.

open data_data_nouveaux servicesLes collectivités territoriales prennent leur temps. C’est ce qu’il ressort du dernier Observatoire open data des territoires publié en novembre par Open Data France. Si la Loi pour une république numérique, adoptée en 2016, oblige les collectivités à ouvrir leurs données publiques, ces dernières ne suivent pas toutes le même rythme pour se plier à cette obligation. Sur les 4510 collectivités concernées par cette ouverture des données, seules 10,2% (460 au total) appliquent la loi.

Open Data France observe cependant une légère progression en un an (+34%). Et, dans le détail, les communes (268) sont les plus nombreuses (contre 69 en octobre 2017). Mais, proportionnellement, les régions sont les plus impliquées avec plus de 85% de bons élèves. Il faut cependant souligner que ces grosses structures sont les mieux équipées d’un point de vue organisationnel et en matière de ressources humaines et financières. Dès 2016, 10 d’entre elles avaient déjà ouvert leurs données.

CLUB_12_2019_Infog01 [1]

[Cliquer pour agrandir]

Open Data France a remarqué que le niveau d’ouverture des données était plus fort dans les territoires où des collectivités étaient précurseurs (ouest de la France, région parisienne) et où se sont développés des mises en réseau, des mutualisations et des animations autour de ces questions.

Enfin, pour expliquer sa méthodologie, Open Data France précise qu’elle considère qu’une collectivité s’est « engagée » dès qu’elle a, a minima, publié un jeu de données sur une plateforme open data. 136 plateformes territoriales sont ainsi utilisées, ainsi qu’une structure nationale (data.gouv.fr).

REFERENCES


POUR ALLER PLUS LOIN