logo
Adresse de l'article https://www.lagazettedescommunes.com/655999/des-jardiniers-de-plus-en-plus-naturalistes/

ESPACES VERTS
Des jardiniers de plus en plus naturalistes
Isabelle Verbaere | Métiers | Publié le 13/01/2020

Avec l’interdiction des produits phytosanitaires et la multiplication des sécheresses, les jardiniers doivent davantage composer avec la nature, l’observer pour faire avec.

Les Piérides blanches, les Lycènes bleus et les Myrtils sont les groupes d’espèces de papillons le plus souvent observés en 2019, dans le cadre du programme Propage. Ce protocole de suivi des papillons à destination des gestionnaires d’espaces verts, lancé en 2009, est animé par l’association Noé et le Muséum national d’histoire naturelle (MNHN) dans le cadre du programme Vigie-Nature.

Diversité des espèces

70 communes ont participé à cet inventaire en 2019. 8421 papillons ont été observés l’an dernier et 85 espèces depuis le lancement du programme, par les jardiniers qui s’initient ainsi à l’entomologie. D’autres se ...

CHIFFRES CLES

  • 47 700 jardiniers travaillent dans les collectivités (données CNFPT fin 2012). Leur moyenne d’âge est de 43,5 ans. 95,3 % sont des agents de catégorie C.


POUR ALLER PLUS LOIN