Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club prévention sécurité

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club prévention sécurité

Sécurité civile

Les pompiers vent debout contre la création d’un numéro unique de santé

Publié le 20/12/2019 • Par Isabelle Verbaere • dans : A la Une prévention-sécurité, Actu expert santé social, Actu prévention sécurité, France

CTA pompiers appel centre CTA
Service Communication SDIS 64
Un rapport remis à la ministre de la Santé, Agnès Buzyn, jeudi 19 décembre, propose le 113 comme numéro unique de santé. « Une ineptie » pour la Fédération nationale des sapeurs-pompiers de France qui estiment que cela ne résoudra pas le problème d’engorgement des urgences. Plusieurs élus expriment également leur mécontentement.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Faut-il créer un numéro unique d’appel dédié à la santé : le 113 ? C’est le scénario proposé par le docteur Thomas Mesnier, député LREM de Charentes, et le professeur Pierre Carli, patron du Samu de Paris, dans le deuxième volet de leur rapport « Pour un pacte de refondation des urgences » rendu à Agnès Buzyn, ministre de la Santé, jeudi 19 décembre. « Une ineptie », un « hold-up », a réagi la Fédération nationale des sapeurs-pompiers de France (FNSPF) dans un communiqué publié le jour même.

Ce rapport, dénoncé par les Pompiers de France, détaille l’organisation possible du Service d’accès aux soins, le SAS, l’une des mesures phares du plan pour désengorger les urgences dévoilé par Agnès Buzyn le 9 septembre 2019. Il s’agit d’une plateforme accessible partout en France et à toute heure, où ...

[80% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Club Santé Social

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Testez notre Offre Découverte Club Prévention-Sécurité pendant 30 jours

J’en profite
Réagir à cet article Vous avez une question ? Posez-la à notre juriste
marche online

Aujourd'hui sur le Club prévention-sécurité

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Les pompiers vent debout contre la création d’un numéro unique de santé

Votre e-mail ne sera pas publié

Club prévention sécurité

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement