Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Politique de la ville

Trop peu nombreux, les emplois-francs ne pallient pas les discriminations à l’embauche

Publié le 19/12/2019 • Par Véronique Vigne-Lepage • dans : France

emploi
Geralt -Pixabay - CC by SA 2.0
Quelque 5600 habitants de quartiers prioritaires de la politique de la ville ont été embauchés en emploi-francs, contre 25 000 envisagés. C'est le constat dressé dans le cadre de l'évaluation de ce dispositif censé « contrebalancer le signal négatif » adressé par l'adresse des candidats de banlieues. Seule la mise en œuvre de pistes d'amélioration permettraient de maintenir le dispositif, voire de le déployer.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Trop peu nombreux, les emplois-francs ont échoué, pour l’instant, à réduire le taux de chômage dans les quartiers politique de la ville (QPV), ce qui était pourtant le but de cette expérimentation (*), confiée à Pôle Emploi. Tel est, en résumé, le rude constat dressé par le comité scientifique chargé de l’évaluation de ce dispositif, qui a publié le 13 décembre son rapport.

Cette évaluation porte sur la première partie de l’expérimentation, qui s’est déroulée du 1er avril 2018 au 31 mars 2019 (soit avant l’élargissement du dispositif de 194 à 740 QPV). Sur cette période, 5600 emplois-francs ont été signés, alors que des crédits pour 25 000 de ces contrats avaient été ouverts.

Premier département recruteur : le Nord

Tentant de comparer l’évolution annuelle ...

[90% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Gazette des Communes

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Découvrez nos formules et accédez aux articles en illimité

Je m’abonne

Thèmes abordés

Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI
marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Trop peu nombreux, les emplois-francs ne pallient pas les discriminations à l’embauche

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement