logo
Adresse de l'article https://www.lagazettedescommunes.com/654605/une-baisse-sans-precedent-de-la-capacite-daccueil-du-jeune-enfant/

PETITE ENFANCE
Une baisse sans précédent de la capacité d’accueil du jeune enfant
Michèle Foin | Actu expert santé social | France | Publié le 12/12/2019

L’Observatoire national de la petite enfance annonce une baisse de la capacité théorique d’accueil du jeune enfant, tous modes d’accueil formels confondus. En cause, une diminution de l’offre des assistantes maternelles, combinée à la faiblesse des créations de places en crèche.

Dans sa lettre de novembre, l’Observatoire nationale de la petite enfance (ONAPE) publie de nouvelles données de référence sur l’évolution de l’accueil du jeune enfant en France en 2017 et 2018. Pour la première fois depuis 2009, année où cette notion a été introduite dans les travaux de l’Observatoire, la capacité théorique d’accueil du jeune enfant, tous modes d’accueil formels (accueil en EAJE, assistants maternels, école maternelle, salariés à domicile) confondus, est en baisse. Certes, une baisse relativement modeste de 2 700 places entre 2016 et 2017, mais annonçant un tournant puisqu’elle n’avait cessé de croitre depuis dix ans, passant de 1 152 489 places en 2009 à 1 358 300 places en 2017 (France entière, hors Mayotte).

Assistant maternel : une profession à la peine

Si ...

POUR ALLER PLUS LOIN