Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
  • Accueil
  • Actualité
  • Le gouvernement doit laisser la main sur le logement aux élus locaux

[Opinion] Logement

Le gouvernement doit laisser la main sur le logement aux élus locaux

Publié le 17/12/2019 • Par Auteur associé • dans : Opinions

logement
R. Herhold / AdobeStock
Le logement est devenu un dossier majeur pour notre pays – à la fois pour les familles, l’économie et les territoires. Pourtant, malgré son importance, le sujet est étonnamment absent des débats. Il faut le remettre au cœur des politiques territoriales et laisser la main aux acteurs locaux.

Ma Gazette

Sélectionnez ce thème et créez votre newsletter personnalisée

François-Xavier Dugourd

François-Xavier Dugourd

Premier vice-président (LR) du conseil départemental de la Côte-d'Or, président du groupe de travail sur le logement de l’Assemblée des départements de France

Aujourd’hui, la question du logement intéresse toutes les familles. Elle concerne les 67 millions de Français. C’est même devenu un dossier majeur pour notre pays.

Un dossier majeur pour les familles, car il est le premier poste de dépense dans le budget familial. Un dossier majeur pour l’économie nationale, car il représente 20 % de l’activité du bâtiment. Un dossier majeur pour les territoires, car le logement est un véritable outil d’aménagement du territoire.

Pourtant, malgré son importance, le sujet du logement est étonnamment absent des débats nationaux, de la campagne des municipales et, donc, des médias.

Le politique, l’élu, tous doivent se mobiliser pour remettre ce dossier vital au cœur du débat public. Car à quoi sert le politique, à quoi sert l’élu s’il ne s’intéresse pas à un sujet qui touche l’ensemble de la population ?

Changer l’image du logement social

C’est d’autant plus urgent que le secteur vit un moment historique, confronté à un double contexte, financier délicat – en raison des récentes décisions gouvernementales – et juridique perturbant – à cause de la restructuration lourde du tissu des bailleurs sociaux.

Face à ce constat inquiétant et à des perspectives moroses, les élus locaux doivent s’imposer. Il faut tout à la fois changer l’image du logement social, montrer son importance dans les enjeux environnementaux et revoir en profondeur les responsabilités et l’organisation du secteur.

Le politique doit réinvestir un domaine largement phagocyté par les lobbies, l’administration et la technostructure – et traité uniquement sous le prisme budgétaire par le gouvernement. Oui, le logement est trop important pour être considéré comme la variable d’ajustement budgétaire d’un exécutif aux abois.

Davantage de décentralisation

Comment ? C’est très simple. Il faut donner plus de pouvoir aux élus et aux acteurs locaux. Il faut remettre la question de l’habitat au cœur des politiques territoriales. Il faut simplement davantage de décentralisation ! Les élus et acteurs locaux ont des idées. Ils connaissent parfaitement les problématiques locales. Ils sont quotidiennement au contact des Français.

Le gouvernement doit leur laisser la main. En matière de logement, comme dans de nombreux autres domaines, l’exécutif doit faire une vraie décentralisation, avec les moyens correspondants. Tout ne peut pas se décider depuis Paris. La politique de l’habitat ne doit pas se décider à Bercy. Il faut arrêter de faire du gros tricot. Donnons la main aux élus et acteurs locaux : ils feront de la dentelle.

Thèmes abordés

Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI
marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Le gouvernement doit laisser la main sur le logement aux élus locaux

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement