Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club RH

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club RH

  • Accueil
  • Actualité
  • France
  • « La digitalisation n’est pas qu’un process technologique » – Vincent Mandineau (Anact)

[ENTRETIEN] Numérique

« La digitalisation n’est pas qu’un process technologique » – Vincent Mandineau (Anact)

Publié le 23/12/2019 • Par Julie Krassovsky • dans : France, Toute l'actu RH

Portrait de Vincent Mandinaud ˆ Lyon, chargŽ de mission au dŽpartement Etudes, Capitalisation et Prospective de lÕAnact
©Eric Soudan/Alpaca/Andia.fr
Spécialiste des questions technologiques et organisationnelles à l’Agence nationale pour l’amélioration des conditions de travail (Anact), Vincent Mandinaud observe l’évolution du monde du travail. Il prévient notamment sur les risques de débordement liés à l’usage des outils numériques.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Quels emplois sont les plus affectés par la digitalisation et pourquoi ?

La digitalisation impacte tous les métiers, du back-office au front office, en passant par la direction et le management intermédiaire. Mais de diverses manières. Par exemple, les métiers de manutention, de reprographie, d’archivage se trouvent mis en cause par l’e-administration. La relation numérique à l’usager oblige ceux qui exercent des métiers d’accueil à mieux connaître les rouages de l’administration. Ils doivent désormais pouvoir convenablement orienter les usagers, parfois mieux informés ou au contraire perdus, vers des services spécialisés que les e-services n’ont pas su satisfaire pleinement. Ce qui peut compliquer le travail et les relations.

De manière générale, la digitalisation est ambivalente. Même si chaque situation comporte son lot d’avantages et d’inconvénients, on retrouve une certaine polarisation dans la digitalisation des postes ou des métiers : développement de l’autonomie et de la reconnaissance pour les uns ; formes de complications, de désorganisation et/ou d’appauvrissement de l’activité pour les autres.

La numérisation facilite pourtant la mobilité ainsi qu’un certain nombre de procédures…

La transformation numérique charrie avec elle une promesse de mobilité et plus largement de fluidité et de simplicité (le simple clic) du travail. Mais elle peut aussi le complexifier. Le numérique fait éclater

[70% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Gazette des Communes

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Découvrez nos formules et accédez aux articles en illimité

Je m’abonne
Réagir à cet article
marche online

Aujourd'hui sur le Club RH

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

« La digitalisation n’est pas qu’un process technologique » – Vincent Mandineau (Anact)

Votre e-mail ne sera pas publié

Club RH

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement