Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Fracture territoriale

« Romorantin et les banlieues partagent les mêmes difficultés »

Publié le 17/12/2019 • Par Catherine Maisonneuve • dans : France

Nassira-el-Moademm
VV / La Gazette
Dans « Les Filles de Romorantin », la journaliste Nassira El Moaddem, ex-directrice du « Bondy Blog », dessine le portrait Romorantin, la ville où elle a grandi. Une ville de Loir-et-Cher en déclin économique et social.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Avec « Les Filles de Romorantin » (L’Iconoclaste, octobre 2019), Nassira El Moaddem, 35 ans, écrit là où on ne l’attendait pas, en Solognote issue de l’immigration marocaine qui, petite, ramassait des châtaignes… Aujourd’hui journaliste et parisienne, l’ex-directrice du « Bondy Blog », média porte-voix des banlieues, dessine le portrait d’une ville de Loir-et-Cher de 18 800 habitants en déclin économique et social.

Le déclic a été Caroline, une amie d’enfance engagée chez les « gilets jaunes » et dont la vie en miroir sert de fil conducteur au livre. Caroline est restée, elle est partie. « D’autres petites villes souffrent en France, mais Romorantin est la mienne », résume Nassira El Moaddem. Le maire, élu quand elle avait 1 an et qui brigue un septième mandat, n’apprécie pas…

Romorantin est souvent caricaturée comme le fin fond de la France… pourquoi ce livre, vous, l’ancienne du « Bondy Blog » ?

Romorantin et les banlieues partagent bien plus de difficultés qu’on ne pourrait l’imaginer : entraves à la mobilité, isolement géographique, chômage endémique, impression d’abandon par les pouvoirs publics, décalage avec les élites…

[70% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Gazette des Communes

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Découvrez nos formules et accédez aux articles en illimité

Je m’abonne
Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI
marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

« Romorantin et les banlieues partagent les mêmes difficultés »

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement