logo
Adresse de l'article https://www.lagazettedescommunes.com/653871/les-villes-amies-des-aines-ont-le-vent-en-poupe/

GRAND ÂGE
Les Villes amies des aînés ont le vent en poupe
Catherine Maisonneuve | France | Publié le 10/12/2019 | Mis à jour le 09/12/2019

Le réseau francophone des Villes amies des aînés compte désormais 145 villes membres autour d’un objectif : adapter leur territoire à l’avancée en âge. A la veille des municipales, la transition démographique se confirme comme un enjeu social et sociétal majeur.

Caudry (Nord), Coulouneix-Chamiers (Dordogne), Eurométropole de Strasbourg (Bas-Rhin), Yebleron (Seine-Maritime)… une quinzaine de communes et intercommunalités de toutes tailles ont rejoint en 2019 le Réseau francophone des Villes amies des aînés (RFVAA), présidé par François Rebsamen, maire de Dijon (Côte-d’Or). La dernière en date, Tours (Indre-et-Loire), est aussi la 145e du réseau créé en 2012 et qui « couvre » désormais une population de plus de 12 millions d’habitants.

Libourne (Gironde) devrait signer avant la fin de l’année : son conseil municipal lui a donné un feu vert unanime le 19 septembre. Les Villes amies des aînés ont le vent en poupe.

Une véritable prise de conscience

Présenté le 3 décembre lors des 7e rencontres nationales du RFVAA à Nantes sur le thème « Territoires ...

POUR ALLER PLUS LOIN