logo
Adresse de l'article https://www.lagazettedescommunes.com/653636/lachers-de-lanternes-volantes-ou-de-ballons-le-point-sur-les-possibilites-de-reglementation/

POUVOIRS DE POLICE
Lâchers de lanternes volantes ou de ballons : le point sur les possibilités de réglementation
Géraldine Bovi-Hosy | A la Une prévention-sécurité | France | Vos questions / Nos réponses prévention-sécurité | Publié le 06/12/2019

Mariage, anniversaires, fêtes de fin d’année, nouvel an chinois et même lettre au Père Noël… les lâchers de lanternes volantes, aussi connues sous le nom de "lanternes thaïlandaises" ainsi que de ballons de baudruche sont de plus en plus nombreux. Ces pratiques ne sont pas sans créer des risques pour la sécurité et des nuisances pour l’environnement. Face à ce phénomène, les autorités cherchent à réglementer ces pratiques. Cependant qui peut intervenir dans ce domaine et comment ? La réponse avec notre juriste, Géraldine Bovi-Hosy.

Si les ballons de baudruche gonflés à l’hélium existent depuis de nombreuses années, ils ont longtemps été réservés aux fêtes foraines ou à certaines manifestations telles que le 14 juillet. Le développement des bars à ballons et la démocratisation des kits à hélium ont cependant facilité l’accès à ces objets.

Quant aux lanternes volantes, leur utilisation est plus récente. On les trouve désormais facilement dans les commerces à des prix accessibles. Il s’agit de ballons à air chaud qui fonctionnent sur le même principe que la montgolfière. Ils sont formés de papier fixé sur une armature et disposent d’un brûleur relié au cercle métallique par du cordage ignifugé. Une fois allumé, le brûleur chauffe l’air contenu dans la lanterne, abaissant ainsi sa densité, ce qui permet d’élever la ...

POUR ALLER PLUS LOIN