Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club RH

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club RH

Rémunérations

Timide tentative de relance de la prime à la performance collective

Publié le 06/12/2019 • Par Solange de Fréminville • dans : A la Une RH, France, Toute l'actu RH

AdobeStock_103938897weyo
Weyo/AdobeStock
Pour relancer la prime d’intéressement à la performance collective des services, délaissée par les collectivités, le gouvernement a assoupli la mesure sur quelques points et remonté le plafond de la prime, dans un décret publié le 4 décembre. Mais le dispositif demeure complexe.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Très peu de collectivités aurait adopté la prime d’intéressement à la performance collective des services (PIPCS), créée par le gouvernement Fillon en 2012. Il semble que la complexité de la mesure en ait découragé plus d’une. La prime n’est dispensée qu’au terme d’un parcours particulièrement élaboré : non seulement chaque service doit fixer des objectifs annuels ou pluriannuels, mais il doit aussi établir les résultats à atteindre et les indicateurs pour les mesurer. Le tout est soumis à l’avis du comité technique, de même que l’évaluation des résultats, qui détermine le versement de la prime, selon le décret initial.

« On essaie de calquer le système conçu pour le privé à des activités de service public, mais c’est compliqué à mettre en œuvre », remarque le DRH d’un conseil ...

[80% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Gazette des Communes

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Découvrez nos formules et accédez aux articles en illimité

Je m’abonne

Cet article est en relation avec le dossier

Réagir à cet article
Prochain Webinaire

Covid : nouveaux enjeux, nouvelles mobilités

de La Rédaction de la Gazette des communes avec le soutien de la MNT

--
jours
--
heures
--
minutes
marche online

Aujourd'hui sur le Club RH

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Timide tentative de relance de la prime à la performance collective

Votre e-mail ne sera pas publié

Club RH

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement