Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Protection de la vie privée

Radars-tronçons : la Cnil veut que les données des conducteurs soient mieux protégées

Publié le 05/12/2019 • Par Gabriel Zignani • dans : Actu juridique, France

Radar_tronçon
Clément Eustache / Wikimedia commons / CC-BY-NC-SA
Par une décision du 12 novembre, rendue publique le 4 décembre, la Cnil a mis en demeure le ministère de l’Intérieur pour des durées de conservation excessives des données recueillies par la centaine de radars-tronçons installée sur le bord des routes françaises, ainsi que pour des mesures de sécurité informatique insuffisantes.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

La Cnil demande au ministère de l’Intérieur de prendre des mesures « suffisantes » pour garantir la sécurité des données personnelles collectées par les radars-tronçons, ces radars automatiques – une centaine est installée en France – qui permettent de calculer des vitesses moyennes de circulation routière sur de longues distances grâce à des bornes parfois séparées de plusieurs kilomètres, et équipées d’un système de lecture automatique de plaques d’immatriculation des véhicules (« LAPI »).

En cas de dépassement de la vitesse autorisée, le dispositif envoie automatiquement les données des véhicules concernés au Centre national de traitement du contrôle automatisé de Rennes, chargé de l’envoi de la contravention.

Mais dans tous les cas, infraction ou non ...

[70% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Gazette des Communes

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Découvrez nos formules et accédez aux articles en illimité

Je m’abonne
Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI
marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Radars-tronçons : la Cnil veut que les données des conducteurs soient mieux protégées

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement