Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Innovation publique

Cinq départements mobilisent leurs agents pour améliorer le service aux usagers

Publié le 03/12/2019 • Par Géraldine Langlois • dans : France

Design service public
Clod
Des agents de cinq conseils départementaux de tous les profils ont proposé le 28 novembre à Amiens des solutions pour améliorer l'efficience du service public lors d'un forum interdépartemental de l'innovation. Une initiative unique de mutualisation des bonnes idées et bonnes pratiques dans le cadre de la Semaine de l'innovation publique.

Cet article fait partie du dossier

L'innovation en pratique

Ils sont chef de cuisine dans un collège, directrice des finances, chef de projet bâtiments, standardiste d’un service social, infirmière puéricultrice en PMI. 26 agents des conseils départementaux du Nord, de l’Oise, du Pas-de-Calais, de la Somme et du Val d’Oise, ont défendu leurs projets d’amélioration du service public rendu par leur collectivité au 1er forum Innovations interdépartemental organisé le 28 novembre à Amiens. Ils ont tous répondu à un appel à idées relayé à l’automne par leur collectivité, qui en a sélectionné trois pour ce forum.

Coaching pour tous

Durant la matinée, les différents équipes portant des projets ont été coachées par des membres de l’incubateur des services numériques de l’Etat, beta.gouv.fr. « Ils nous ont apporté un regard extérieur sur notre projet, explique Clément, un des agents participants. Avec eux, nous avons essayé d’en déterminer les éléments percutants. C’est intéressant car quand on est dedans, on finit parfois par ne plus les voir clairement. Nous avons ainsi perfectionné notre présentation. » Cette phase de problématisation a permis aussi aux agents de se rendre compte qu’il existe une « convergence des problèmes », explique Amina Rouillé d’Orfeuil, coordinatrice de l’Innovation participative au conseil départemental de la Somme. « Les problèmes et les enjeux sont les mêmes mais à cinq, le regard est plus riche », ajoute Gilles Boschi, directeur du conseil en gestion et en innovation au conseil départemental du Pas-de-Calais.

Damien Acambre, juriste au service des marchés publics du Département du Nord, a travaillé sur un projet de service numérique permettant aux usagers (ou aux professionnels) de trouver facilement le bon interlocuteur des services départementaux. Une idée issue de l’expérience d’une de ses proches : « elle a vécu six mois dans la précarité, sans revenu, faute d’avoir eu le bon interlocuteur, raconte-t-il. Quand elle l’a trouvé, sa situation s’est débloquée très rapidement ». L’idée de proposer la médiation animale lors de rencontres parents-enfants difficiles au sein de l’aide sociale à l’enfance est venue à Céline Lecointe, agent d’une direction territoriale de prévention et d’action sociale du Nord, à la suite de l’expérimentation réussie qu’elle a menée lors d’un stage de BTS…

Pré-incubation pour 8 lauréats

Fortes de ce coaching, les 15 équipes ont « pitché » leur projet l’après-midi pendant trois minutes puis répondu aux question du jury, composé d’élus, d’agents et de DGS des cinq Départements. Qui ont ensuite désigné huit lauréats (lire ci-dessous). « Les projets sélectionnés seront développés de manière approfondie, indique Emmanuelle Augros, DGA des Solidarités et de l’insertion au conseil départemental de la Somme, grâce à l’accompagnement des services de l’Etat » via un programme de pré-incubation, pour donner des résultats dans un délai maximum de trois mois. Du temps sera mis à la disposition des porteurs de projet par leur collectivité ainsi que des moyens financiers si nécessaire. Quant aux autres projets, « ils seront développés d’une autre manière », assure la DGA de la Somme. Cette démarche est inspirée en tous points de celle initiée en 2017 par le conseil départemental du Pas-de-Calais qui a donc fait quatre émules.

Il s’agit de « donner la parole aux agents de terrain » mais aussi de leur offrir une occasion de « se poser et de réfléchir à des choses nouvelles, librement », pour améliorer le service public, résume Emmanuelle Augros. En dehors des hiérarchies et même, pour la première fois, devant des représentants d’autres collectivités. Une telle démarche « rend visible la créativité des agents », se félicite Jean-Luc Pouget, DGS  de la Somme. Elle démontre aussi « la capacité des collectivités départementales à créer des logiques de synergie », apprécie Stéphane Privé, directeur général de l’Institut français de gouvernance publique. Pour Guilhem Denizot, conseiller Innovation et numérique à l’Assemblée des départements de France, donner une dimension interdépartementale à ce type de projet « permet de faire circuler les bonnes pratiques et favorise les mutualisations. C’est typiquement ce qu’il faut faire».

 

Le palmarès

Projet 1 : Trouver le bon interlocuteur au Conseil départemental dans le domaine social (Nord)

Projet 4 : Améliorer la communication des cantines des collèges avec les familles (élèves, parents), les associations, la Direction éducation-jeunesse pour un meilleur service et réduire ainsi le gaspillage alimentaire (Oise).

Projet 7 : Offrir une première réponse immédiate à l’usager lors d’un accueil physique ou à distance  par un service numérique (Pas-de-Calais)

Projet 9 : Faciliter le dépôt des demandes d’occupation du domaine public par une application (Pas-de-Calais)

Projet 10 : Favoriser la systématisation et la conservation de « l’album de vie » pour les mineurs confiés à l’ASE (Somme)

Projet 12 : Accompagner la transition de 48 cantines scolaire en restaurants scolaire et faciliter leur mise en réseau ainsi que la création culinaire respectueuse de la santé des élèves et de l’environnement (Somme)

Projet 13 : Améliorer la qualité des sanitaires des collèges : les toilettes fuient… les élèves  aussi (Val d’Oise)

Projet 14 : Améliorer l’offre d’accueil de la petite enfance pour les familles en recherche d’emploi ou qui n’ont pas accès à l’offre existante (Val d’Oise)

 

Cet article fait partie du Dossier

L'innovation en pratique

Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI
marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Cinq départements mobilisent leurs agents pour améliorer le service aux usagers

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement