Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Fonction publique territoriale

L’INET, une école des cadres jumelée à l’ENA

Publié le 09/12/2019 • Par Jean-Baptiste Forray • dans : France

capture du compte twitter @Inet_CNFPT
capture du compte twitter @Inet_CNFPT
Les lauréats de l'Institut national des études territoriales souffrent parfois, selon leurs détracteurs, du même complexe de supériorité que les énarques.

Ma Gazette

Sélectionnez ce thème et créez votre newsletter personnalisée

Cet article fait partie du dossier

Ces acteurs locaux qui n’ont pas coupé le cordon

Cela fait des mois que le président du Conseil supérieur de la fonction publique territoriale, Philippe Laurent, ne décolère pas. A l’origine de son courroux : un amendement inspiré par des cadres territoriaux et in fine recalé lors de l’examen de la loi de transformation de la fonction publique. Cette mesure, martèle-t-il encore aujourd’hui, aurait donné les pleins pouvoirs aux directeurs généraux des services dans la gestion des ressources humaines des collectivités au détriment des élus locaux. Le signe, en conclut Philippe Laurent, d’un complexe de supériorité chez les administrateurs territoriaux, lauréats de l’Inet. Sous cet acronyme se cache l’Institut national des études territoriales ou l’ENA des collectivités. « Ce sont des gens de haut ...

[80% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Gazette des Communes

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Découvrez nos formules et accédez aux articles en illimité

Je m’abonne
Réagir à cet article
Prochain Webinaire

Télétravail : comment protéger la santé des agents

de La Rédaction avec le soutien de MUTAME

--
jours
--
heures
--
minutes
marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

L’INET, une école des cadres jumelée à l’ENA

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement