Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club prévention sécurité

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club prévention sécurité

Statistiques

[Exclusif] Le classement des 100 premières polices municipales de France

Publié le 02/12/2019 • Par Alexandre Léchenet Hervé Jouanneau • dans : A la une, A la Une prévention-sécurité, Actu experts prévention sécurité, France

Police Municipale CAVAM
© Bertrand Holsnyder
Au 1er janvier 2019, la France comptait 22 780 policiers municipaux, soit une hausse de 11% depuis 2014. A partir des chiffres publiés par le ministère de l'Intérieur, la Gazette des communes met à jour son classement des polices municipales en France.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Cet article fait partie du dossier

La sécurité locale en cartes et en chiffres

Marseille, Nice, Lyon. Pour la quatrième année consécutive, le podium des plus grosses polices municipales demeure inchangé.

Comme la Gazette le révélait l’été dernier, la première « PM » de France reste donc celle de la capitale phocéenne avec 438 agents, suivi de près par Nice et ses 396 agents puis Lyon, avec 335 policiers.

Pas de changement majeur non plus parmi les dix premières polices municipales.

En revanche, si on rapporte le nombre de policiers municipaux au nombre d’habitants, la ville la mieux dotée est St Tropez (Var) avec 7,81 policiers municipaux pour 1000 habitants, qui échappe de peu au Top 100. Cannes (Alpes-Maritimes) et Agde (Hérault), sont les deux communes du Top 100 avec la plus forte densité de policiers municipaux par habitant.

Ce classement des 100 premières polices municipales établi par la Gazette fait suite à l’étude de l’Institut Paris région parue il y a quelques jours sur « Les polices municipales des plus grandes villes de France ».

Le tableau ci-dessous, qui s’appuie sur les données publiées par le ministère de l’Intérieur, permet de filtrer les résultats en nombre d’agents pour 1000 habitants mais aussi de mesurer l’évolution depuis la dernière élection municipale en 2014.

Du point de vue des effectifs, les tendances observées les années précédentes se confirment en 2018.

Le nombre de policiers municipaux continue d’augmenter : +11% environ depuis le renouvellement des mandats municipaux en 2014. Au 1er janvier 2019, on dénombrait en effet au moins 22 780 agents de police municipale en France contre 20 450 en 2014. En termes géographiques, c’est le sud-est qui concentre toujours le plus grand nombre de policiers municipaux. Bouches-du-Rhône, Alpes-Maritimes, Var et Hérault rassemblent environ 20% des policiers municipaux français.

Plus d’un policier municipal sur deux est armé

A signaler : les statistiques 2018 accessibles sur le site data.gouv.fr ne font pas apparaître l’armement. Cependant, selon le document relayé en juillet dernier par la Gazette, il ressortait que plus d’un policier municipal sur deux était aujourd’hui équipé d’une arme à feu. Un proportion en constante augmentation à mettre en relation avec la menace terroriste. Précisément, 12 143 agents sont aujourd’hui dotés d’un pistolet ou d’un revolver, ce qui représente plus de 53% des 22 780 agents recensés désormais sur le territoire.

Des chiffres qui ne constituent pas une surprise. L’équipement des agents est en progression constante depuis plusieurs années et a connu une accélération significative avec la menace terroriste et la demande pressante des élus de protéger leurs agents. En 2014, 37% des policiers municipaux étaient pourvus d’une arme de poing. Ils étaient 48% en 2017, selon la place Beauvau. Plus de la moitié, donc, aujourd’hui.

L’armement des polices municipales ne fait d’ailleurs plus débat parmi les élus. Dans le paysage des grandes villes, seules Bordeaux, Nantes et Grenoble en sont dépourvues.

La grande majorité des villes ont fait le choix de cet équipement létal. A droite comme à gauche. Dans le paysage syndical, même la CGT longtemps réticente, s’est alignée sur cette revendication.

Le classement ci-dessus a été produit à partir d’un fichier mis à disposition par le ministère de l’intérieur qui compte plusieurs oublis ou erreurs. Certaines informations sont donc peut-être imprécises ou inexactes, et certaines communes ou intercommunalités ont peut-être été oubliées. Par ailleurs, l’évolution peut également être imprécise pour les mêmes raisons. Ainsi, pour la première fois en 2018, les policiers municipaux de Polynésie française sont inclus dans le fichier.
Réagir à cet article Vous avez une question ? Posez-la à notre juriste

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI
marche online

Aujourd'hui sur le Club prévention-sécurité

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

[Exclusif] Le classement des 100 premières polices municipales de France

Votre e-mail ne sera pas publié

Club prévention sécurité

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement