Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Administration

Parlement européen : soutien unanime en France pour Strasbourg face à Bruxelles

Publié le 11/05/2011 • Par Didier Bonnet • dans : Régions

Les Eurodéputés « anti-Strasbourg » qui ont adopté le 9 mars 2011 une disposition prévoyant de délocaliser à Bruxelles une part des travaux du Parlement européen de Strasbourg ont provoqué la naissance d’un front commun favorable au regroupement de toutes les composantes de cette institution dans la capitale alsacienne.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Le gouvernement français apporte un soutien résolu aux collectivités locales et régionales dans leur lutte pour faire valoir Strasbourg comme siège unique du Parlement européen.

« La France va déposer avant le 19 mai 2011 un recours devant la Cour européenne de Justice afin de confirmer que le siège du Parlement européen est bien à Strasbourg et que les sessions doivent s’y tenir, avec le soutien du Luxembourg », annonce Roland Ries, sénateur maire PS de Strasbourg. « Les anti-Strasbourg estiment que l’existence de plusieurs lieux de travail pour le Parlement européen est source de gaspillage financier. C’est pour cela que nous réclamons l’application complète des traités Européens et le regroupement à Strasbourg de toutes les composantes du Parlement, actuellement réparties entre Strasbourg, Luxembourg et Bruxelles », complète Laurent Wauquiez , ministre des Affaires européennes, à l’issue d’une réunion tenue au Parlement européen le mardi 10 mai.

Pour une Europe solidaire – Au cours de cette réunion, le gouvernement et les collectivités locales ont témoigné de leur unanimité, toutes tendances politiques confondues, en faveur de la confirmation du rôle européen de la capitale alsacienne. « Pour accueillir le Parlement européen dans son ensemble, nous devons améliorer l’accessibilité de la ville et développer des infrastructures d’accueil, notamment par le biais d’un nouveau quartier d’affaires que nous préparons à coté du quartier européen », ajoute Roland Ries.

La négociation en cours pour le prochain contrat triennal Strasbourg ville européenne, permettra de quantifier le poids financier que l’Etat va mettre dans la balance. Philippe Richert, ministre chargé des Collectivités territoriales, et président de la région Alsace, est apparu à l’unisson dans le soutien à Strasbourg. « Ceux qui veulent rassembler toutes les institutions européennes à Bruxelles ne veulent pas la même Europe que nous. Celle que nous défendons est une Europe solidaire, proche des citoyens et Strasbourg en est le symbole ».

Régions

Réagir à cet article
marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Parlement européen : soutien unanime en France pour Strasbourg face à Bruxelles

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement