Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Gestion de l'eau

Comment le Syndicat des eaux d’Ile-de-France prépare son futur contrat de 2023

Publié le 29/11/2019 • Par Arnaud Garrigues • dans : A la une, Actu experts finances, actus experts technique, France

sedif2
AG
Pour préparer son futur megacontrat qui débutera en 2023, le Sedif a lancé une mission spécifique, et multipliera les échanges avec d’autres collectivités, notamment les métropoles de Nantes, Lyon, Toulouse, Rennes, Bordeaux ou même Barcelone.. C’est l’occasion de croiser les expériences et de parler de tous les sujets qui font le service public de l’eau et de l’assainissement : le prix, le mode de gestion, le renouvellement des infrastructures, les petits et grands cycles de l’eau et les enjeux à venir. Un article au long cours en deux parties.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

C’est le plus gros contrat d’un service d’eau en France, sinon au niveau européen. Trois milliards d’euros de chiffre d’affaires cumulé sur 11 ans, dans sa version actuelle. Dans ces conditions, on peut comprendre que les choses se fassent en grand, du côté du Syndicat des eaux d’Île-de-France (Sedif, 150 communes, 4,6 M hab.), dès lors qu’il s’agit de relancer à nouveau ce marché. Car l’actuel contrat commencé en 2011 arrivera à terme en 2022.

Une rude compétition

Une « mission 2023 » a donc été lancée, avec cinq personnes (un directeur général adjoint, deux chargés de mission juridique, un chargé de mission technique et un chargé de mission informatique) et à sa tête un magistrat détaché de la Cour des comptes, Christian Colin. « Ce détachement est  un cas relativement ...

[90% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Gazette des Communes, Club Techni.Cités, Club Finances

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Découvrez nos formules et accédez aux articles en illimité

Je m’abonne
Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI
marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Comment le Syndicat des eaux d’Ile-de-France prépare son futur contrat de 2023

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement