Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Numérique

Intelligence artificielle : un outil de transformation, mais à quelles conditions ?

Publié le 29/11/2019 • Par Laura Fernandez Rodriguez • dans : France

Technology and science abstract background
Carlos Castilla Jimenez
Formidable potentiel de transformation pour les administrations publiques, l'intelligence artificielle a été mise à l'honneur jeudi 28 novembre à la Ditp à Paris, dans le cadre de la semaine de l'innovation publique. Tout en invitant à réfléchir aux enjeux éthiques de ces technologies émergentes.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

A l’occasion de la semaine de l’innovation publique, la matinée du jeudi 28 novembre était consacrée à l’intelligence artificielle dans les locaux de la Ditp à Paris, avec de multiples points d’entrée, y compris une critique du « technopouvoir » formulée en ouverture de cette session par Diana Filippova, directrice de l’agence éditoriale Stroïka, auteure de l’ouvrage « Technopouvoir, dépolitiser pour mieux régner ».

Recréer un rapport de force

L’auteure a évoqué un « moment crucial, profondément politique », où l’on est passé d’une phase où les technologies nous enthousiasmaient à un « désenchantement profond ». Dans ce contexte, les collectivités doivent faire face à un certain nombre de défis, notamment dans leur positionnement vis-à-vis des acteurs privés : « les villes sont le prochain nerf de la guerre des géants technologiques, qui aimeraient bien se substituer à un certain nombre de services publics qui existent déjà », a-t-elle exposé, citant le cas de Sidewalk Labs à Toronto. « Il faut que les collectivités proposent des choses tout aussi séduisantes, qui répondent à des objectifs de services publics, et non à des intérêts privés », a-t-elle poursuivi.

Diana Filippova invite même les villes à « réinstituer un rapport de force qui n’existe pas au niveau étatique », face à

[70% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Gazette des Communes

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Découvrez nos formules et accédez aux articles en illimité

Je m’abonne

Cet article est en relation avec les dossiers

Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI
marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Intelligence artificielle : un outil de transformation, mais à quelles conditions ?

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement