logo
Adresse de l'article https://www.lagazettedescommunes.com/651950/competences-le-plan-dinvestissement-sur-les-rails/

FORMATION PROFESSIONNELLE
Compétences : le plan d’investissement sur les rails
Michèle Foin | France | Publié le 03/12/2019 | Mis à jour le 29/11/2019

Un an après la signature des pactes régionaux, l’Etat et les régions se réjouissent de premiers résultats encourageants.

 

apprentissage4-phovoir [1]

Si le torchon brûle sur de nombreux sujets entre l’Etat et les collectivités, il est un dossier où l’entente semble au beau fixe : le plan d’investissement dans les compétences (PIC) en matière de formation professionnelle. Une bonne nouvelle étant donné l’enjeu pour les personnes éloignées de l’emploi, et l’investissement consenti : 15 milliards d’euros d’ici à 2022 pour former un million de jeunes ni en situation d’emploi ni en formation, et un million de demandeurs d’emploi peu qualifiés.

La moitié de la somme est entre les mains des régions, qui ont signé, pour seize d’entre elles, un pacte régional d’investissement dans les compétences fin 2018. Dans le cadre de ce pacte, l’Etat apporte aux régions l’équivalent de 100 % de financements supplémentaires par rapport à ce qu’elles investissaient déjà pour la formation professionnelle des demandeurs d’emploi. Auvergne – Rhône-Alpes et Paca sont les seules à avoir refusé.

Besoins en temps réel

Pour Jean-Marie Marx, haut-commissaire aux compétences et à l’inclusion par l’emploi, chargé de piloter le PIC, les entrées en formation « sont en phase avec l’objectif de 400 000 financées par le PIC en 2019 ». « Les relations sont bonnes et constructives. On avance vite. Fin août 2019 nous avions déjà une augmentation de 30 % du nombre d’entrées », confirme David Margueritte, président de la commission « formation professionnelle » de Régions de France. La transformation du système de formation contribue à ces premiers résultats encourageants, même s’il est encore trop tôt pour réaliser un état des lieux chiffrés.

POUR ALLER PLUS LOIN