Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Municipales

Municipales : Paris-Lyon-Marseille, triangle d’or des médias

Publié le 29/11/2019 • Par Olivier Rajchman • dans : A la une, France

maire-médias-élus-presse
AdobeStock-Eric Clément/La Gazette
Si la question de la fracture territoriale est, plus que jamais, d’actualité, la couverture des municipales de 2020 ne répond pas aux espoirs d’une décentralisation médiatique. Hormis la trinité Paris-Lyon-Marseille, les métropoles de provinces demeurent souvent snobées par les grands journaux et les chaînes d’info nationales.

Ma Gazette

Sélectionnez ce thème et créez votre newsletter personnalisée

Interrogé dans le Monde le 21 octobre dernier, un stratège de la Macronie le concédait : « Paris, Lyon et Marseille sont du ressort présidentiel. Le soir du résultat, ces villes représenteront deux tiers de l’impact politique et médiatique. » De fait, pas un jour ne se passe sans que les interventions parisiennes de Benjamin Griveaux, la guerre dans la cité phocéenne entre les héritiers de Jean-Claude Gaudin ne soient décortiquées sur les chaînes info, ou que les défections dans le camp Collomb ne soient observées avec gourmandise bien au-delà de la sphère d’influence de la capitale des Gaules.

« Les médias parisiens ont autant de difficultés à appréhender la situation sur le terrain en région que l’Elysée, l’exécutif et l’ensemble de la classe politique, jauge le communicant et président de MCBG Conseil, Philippe Moreau Chevrolet.

Le nombril du monde

Politologues et sociologues s’accordent, en effet, pour déplorer le fossé se creusant entre un pouvoir politico-médiatique d’essence verticale et parisienne et des régions fonctionnant sur un mode plus horizontal, avec leurs propres relais de presse et d’opinion. Le mouvement des Gilets jaunes, et son hostilité affichée pour des journalistes rejetés dans le camp des « élites », aurait accéléré cet antagonisme. A moins que la révolte populaire n’ait, au final, servi de leçon.

« BFMTV développe des antennes locales à Lyon et, bientôt, Lille, relève Philippe Moreau-Chevrolet. C’était la démarche qu’avait ITélé à l’origine, et c’est un début de prise de conscience. »

Journaliste à BFM Paris, Fanny Wegscheider nuance cette interprétation : « La réflexion ayant conduit à davantage traiter l’actualité sur le terrain, hors de la capitale, nous l’avions avant les Gilets jaunes. » Coprésentatrice, avec Tanguy de Lanlay, de l’émission Bonsoir Paris elle réfute, en outre, l’accusation de verser dans une forme de parisiano-centrisme.

« Au fil de notre focus ‘Capitale 2020’, nous invitons des candidats-maires de l’ensemble du territoire francilien. Et lorsqu’on interviewe une figure nationale comme Jean-François Copé, c’est afin qu’il nous parle de son action pour Meaux. » Un frémissement constaté en région ?

35 000 élections locales

Maire PS de Clermont-Ferrand depuis 2014, Olivier Bianchi reste mesuré : « On observe bien, en période de congrès des maires, un regain d’intérêt pour les mairies rurales ou périurbaines, mais le suivi national des campagnes dans les métropoles n’est pas toujours à la hauteur de l’importance qu’elles peuvent revêtir en réalité. »

Si ses stratégies d’alliance à gauche ne sont pas toujours relayées par les médias nationaux, l’édile a une méthode pour faire entendre sa voix : « Nous faisons en sorte que nos communiqués de presse soient, aussi, adressés aux médias nationaux, nous dit-il. Mais il m’est également arrivé de monter à la capitale pour échanger avec des journalistes et donner le ton de la campagne locale. » Reste une difficulté à décrypter le choix des électeurs : « Quand vous allez dans les territoires, la première question est de savoir si l’on est dans des enjeux nationaux ou locaux, note Philippe Moreau Chevrolet. Or, l’explosion des maires sans-étiquettes et de ceux qui ont changé de parti rend les scrutins difficilement lisibles pour les médias parisiens plus aptes à interpréter les grands mouvements de balancier à droite ou à gauche de l’échiquier politique. »

Lecture politicienne

Autre souci : alors qu’ils devraient se rendre plus souvent en province pour comprendre ce qu’il s’y passe, les reporters d’une presse nationale victime de coupes dans ses budgets y vont deux fois moins qu’avant. Comme l’analyse finement Olivier Bianchi à Clermont-Ferrand : « C’est un ensemble d’opportunités qui fait que les grands médias parlent de telle ville ou pas. Il faut qu’une campagne locale soit un paradigme pour des explications nationales. Ce sera le cas à Lyon, paradigme des divisions macroniennes. Où à Bordeaux, parce que vont s’y affronter un juppéiste et un macroniste. »

Navré, plus largement, que « les communes qui sont, parfois, un laboratoire d’idées et d’actions pour la Nation » n’aient pas l’écho qu’elles méritent, le maire de la capitale arverne formule un vœu : « il faudrait que les médias nationaux zooment plus régulièrement sur les territoires, où des maires, souvent appréciés et réélus, testent et créent des dispositifs qui pourraient servir de leçons. »

Cet article est en relation avec le dossier

Thèmes abordés

Réagir à cet article
Prochain Webinaire

Comment mettre la relation citoyen au cœur de la stratégie numérique du territoire ?

de Orange Business Services

--
jours
--
heures
--
minutes
marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Municipales : Paris-Lyon-Marseille, triangle d’or des médias

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement