Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
  • Accueil
  • Actualité
  • Régions
  • Aquitaine. Selon KPMG, Périgueux a un fonctionnement « hyper centralisé en matière de décision »

Gestion locale

Aquitaine. Selon KPMG, Périgueux a un fonctionnement « hyper centralisé en matière de décision »

Publié le 21/01/2009 • Par Christiane Wanaverbecq • dans : Régions

« L’organisation des services de la ville de Périgueux souffre d’une absence de logique qui nuit à la qualité de sa production, de son coût et de sa lisibilité pour les habitants ». Telle est une des conclusions de l’audit réalisé par le cabinet KPMG l’automne dernier à la demande de la commune. Le successeur de Xavier Darcos à la mairie, le PS Michel Moyrand souhaitait en effet y voir plus clair en lui confiant une mission d’audit de l’organisation et des ressources humaines des services. Il l’a réaffirmé le 20 janvier devant le conseil municipal de Périgueux en présentant l’audit et un rapport de la chambre régionale des comptes d’Aquitaine.
KPMG souligne également un « fonctionnement hyper centralisé en matière de décision. Il aurait conduit à « atrophier et à réduire les fonctions ressources de la ville, à « atomiser les fonctions vie sociale » avec notamment une multiplication des associations satellites, et à « cloisonner fortement l’organisation des services ». KPMG indique même des « conséquences négatives managériales et sociales » assez importantes.
Dans le domaine culturel, KPMG souligne que chaque service paraît « presque livré à lui-même ». Le cabinet préconise que le fonctionnement, peu efficace, soit réformé, notamment par l’embauche de nouveaux cadres. En revanche, il donne une analyse plutôt flatteuse du centre communal d’action sociale (177 agents) « bien organisé et très opérationnel ».
Soulignant la compétence des 717 agents, le maire Michel Moyrand a tenu à rappeler qu’ils ne devaient donc pas se sentir remis en cause par ce type d’audit. Il faudra aussi trouver des solutions pour régler le taux d’absentéisme de 12% (soit 16 000 journées sur l’année).
L’autre enjeu consiste à rééquilibrer l’organigramme qui se caractérise par un faible taux de cadres A (6,5%). La commune, qui a commencé sa réorganisation en mettant la priorité sur les ressources humaines et les finances, ne remplacera pas non plus tous les départs à la retraite.

marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Aquitaine. Selon KPMG, Périgueux a un fonctionnement « hyper centralisé en matière de décision »

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement