Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Musique

Pourquoi la sénatrice Catherine Morin-Desailly rejoint l’Association française des orchestres

Publié le 27/11/2019 • Par Hélène Girard • dans : Actualité Culture, France

Orchestra symphony dark
©Belish - stock.adobe.com
La sénatrice (centriste) de Seine-Martime a été élue vice-présidente de l’Association française des orchestres (AFO) le 20 novembre. Pour les responsables de l’association, l’arrivée de cette parlementaire est loin d'une simple présence honorifique.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

 

Catherine Morin-Desaillly est entrée au bureau de l’Association française des orchestres (AFO)  lors d’une assemblée statutaire du 20 novembre.  Egalement conseillère régionale de Normandie, Catherine Morin-Desailly siège aussi, à ce titre, au conseil d’administration de l’Opéra de Rouen-Normandie, et à celui de l’Orchestre régional de Normandie.

Intensifier le dialogue avec les élus et les collectivités

Pour l’AFO, accueillir une personnalité politique n’a rien d’inhabituel : Catherine Morin-Desailly siègera, au bureau, au côté de Jean-Paul Delevoye, président de l’association et actuel haut-commissaire aux retraites, et d’Ivan Renar, président honoraire de l’AFO, ex-sénateur du Nord et président de l’Orchestre national de Lille.

Mais en la personne Catherine Morin-Desailly, c’est ...

[70% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Gazette des Communes

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Découvrez nos formules et accédez aux articles en illimité

Je m’abonne

Références

Réagir à cet article
Prochain Webinaire

Comment mettre la relation citoyen au cœur de la stratégie numérique du territoire ?

de Orange Business Services

--
jours
--
heures
--
minutes
marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Pourquoi la sénatrice Catherine Morin-Desailly rejoint l’Association française des orchestres

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement