Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Politiques publiques

La prospective a-t-elle encore un avenir ?

Publié le 26/11/2019 • Par Gaëlle Ginibrière • dans : A la une, France

prospective-finances
fotolia
Longtemps articulée autour de grands scénarios pour l'avenir élaborés par des experts, la prospective revêt désormais une diversité de formes, puisant ses sources dans la participation citoyenne, les politiques d'aménagement et l'innovation.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

A l’heure de la smart-city et des projections sur ce que sera l’avenir de nos villes ou, plus prosaïquement, de l’adoption des schémas régionaux d’aménagement, de développement durable et d’égalité des territoires (Sraddet), comment imaginer la collectivité du futur ?

Les grands scénarios

C’est tout l’art de la prospective, un mot inventé par le philosophe Gaston Berger et qui désigne l’ensemble des recherches portant sur l’évolution future des sociétés afin de dégager des éléments de prévision. Mais cette démarche, née aux Etats-Unis au sortir de la Seconde Guerre mondiale avant d’être adoptée en France, est-elle toujours pertinente ? C’est à partir de la fin des années 80 que les premières collectivités s’en emparent. La région Limousin est l’une des pionnières à lancer son programme « Limousin 2007 », suivie par le Pays basque avec son schéma d’aménagement et de développement. La décentralisation aiguise les appétits de développement dans les territoires et la prospective relève alors de l’acte politique et stratégique.

« Durant les années 1960-1970, la prospective est exclusivement l’affaire de la Datar [délégation interministérielle à l’aménagement du territoire et à l’attractivité régionale]. L’arrivée de Jean-Louis Guigou, comme directeur puis délégué, au cours des années 90 relance cette fonction et la diffuse. Les régions et les territoires s’en sont progressivement emparés à partir de cette époque », rappelle Martin Vanier, géographe. De petites équipes travaillent alors quelques mois à une année ou deux sur des actions ponctuelles, s’appuyant sur le savoir d’experts. C’est l’époque des « grands scénarios », où il s’agit d’ébaucher plusieurs hypothèses pour le futur, souvent à un horizon de vingt ans, qui serviront de base à des plans de stratégie territoriale.

Ne pas confondre avec projection

Dans le sillage des conseils régionaux, les grandes villes, communautés d’agglomération ou métropoles se saisissent de

[80% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Gazette des Communes

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Découvrez nos formules et accédez aux articles en illimité

Je m’abonne

Cet article est en relation avec les dossiers

Réagir à cet article
Prochain Webinaire

Télétravail : comment protéger la santé des agents

de La Rédaction avec le soutien de MUTAME

--
jours
--
heures
--
minutes
marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

La prospective a-t-elle encore un avenir ?

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement