Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club prévention sécurité

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club prévention sécurité

Prévention de la radicalisation

Prévention de la radicalisation : l’échange d’informations entre le préfet et le maire

Publié le 03/01/2020 • Par La redaction du Club Prevention Securite • dans : Fiches pratiques de la police territoriale

Radicalisation adobe stock1
Adobe Stock
La présente fiche aborde l‘instruction relative à la mise en œuvre d’un dialogue renforcé entre l’État et les maires dans le domaine de la prévention de la radicalisation violente qui a été adressée aux préfets par le ministre de l’Intérieur le 13 novembre 2018. Elle présente aussi le rôle de l’autorité judiciaire dans le cadre de cet échange d’informations entre le préfet et le maire précisé par une dépêche de la Direction des affaires criminelles et des grâces du ministère de la Justice du 5 avril 2019.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Les objectifs et le cadre de l’échange d’informations

Le plan national de prévention de la radicalisation Prévenir pour Protéger (mesure 46), adopté par le gouvernement le 23 février 2018, avait préconisé de mieux associer les collectivités territoriales à la prévention de la radicalisation et de développer davantage leur implication dans les prises en charge de personnes présentant des signes de radicalisation.

Une charte de confidentialité peut être signée pour matérialiser l‘échange d’informations entre le préfet et le maire responsable de la politique de prévention de la délinquance sur son territoire.

Le dialogue renforcé entre le préfet et le maire s’inscrit dans le cadre d’une politique de prévention de la radicalisation ayant un double objectif :

–  mieux déceler les ...

[90% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Club Prévention-Sécurité

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Testez notre Offre Découverte Club Prévention-Sécurité pendant 30 jours

J’en profite
Réagir à cet article Vous avez une question ? Posez-la à notre juriste

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI
marche online

Aujourd'hui sur le Club prévention-sécurité

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Prévention de la radicalisation : l’échange d’informations entre le préfet et le maire

Votre e-mail ne sera pas publié

Club prévention sécurité

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement