Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Congrès des maires 2019

Inclusion numérique : du « système D » à la « massification » des solutions

Publié le 21/11/2019 • Par Laura Fernandez Rodriguez • dans : Dossiers d'actualité, France

inclusion numerique
Adobestock
Protection des données personnelles, accompagnement numérique par des lieux très divers incluant jusqu’aux futures Maisons France Services, mais aussi formation : les grands enjeux de l’inclusion numérique ont été versés au débat lors d’un colloque organisé au Congrès des maires, mercredi 20 novembre.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Les enjeux de l’accompagnement numérique des citoyens ont ainsi été résumés par Nicolas Bonneau, maire de la Chapelle Saint Mesmin (45), rapporteur de la commission numérique de l’AMF : « Il faut penser à ceux qui ne pratiquent pas le numérique, et ils sont nombreux : un cinquième de la population. C’est conséquent quand on sait que l’objectif de l’Etat est le tout numérique. », a-t-il déclaré lors d’un colloque dédié à ce sujet, mercredi 20 novembre au Congrès des maires.

« Faire à la place de »

Les communes sont en effet aujourd’hui en première ligne face aux difficultés que rencontrent les usagers du service public dématérialisé : le cas des secrétaires de mairie, mais plus généralement des travailleurs sociaux et des aidants numériques, qui détiennent aujourd’hui des données personnelles sur leurs publics car ils « font à la place de », a été souligné à plusieurs reprises.

L’occasion pour le gouvernement, par l’intermédiaire du secrétaire d’Etat au numérique Cédric O, de rappeler que le

[70% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Gazette des Communes

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Découvrez nos formules et accédez aux articles en illimité

Je m’abonne

Cet article fait partie du Dossier

Congrès des maires 2019 : le retour en grâce des élus

Réagir à cet article
Prochain Webinaire

Jumeau numérique : comment la maîtrise des données territoriales sert-elle la transition écologique ?

de Egis

--
jours
--
heures
--
minutes
marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Inclusion numérique : du « système D » à la « massification » des solutions

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement