Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Social

Le Haut Conseil du travail social en pleine mutation

Publié le 20/11/2019 • Par Emeline Le Naour • dans : France

HCTS
@LasserreDGCS
Réunis en assemblée lundi 18 novembre, les 58 membres du Haut conseil du travail social (HCTS), ont échangé sur la composition et le fonctionnement de l’instance créée en 2016. Un organe que Brigitte Bourguignon, sa présidente, souhaite davantage transversal et territorial.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

L’assemblée plénière marquant le deuxième mandat du Haut conseil du travail social (HCTS) qui a eu lieu lundi 18 novembre au ministère des Solidarités et de la Santé, a entériné l’élection d’un nouveau bureau quelque peu modifié. Un décret a notamment permis d’intégrer deux représentants issus de comités locaux de l’instance dans sa commission permanente.

Un ajustement nécessaire « afin de consolider l’ancrage territorial », justifie Brigitte Bourguignon, présidente du HCTS ainsi que de la commission des affaires sociales de l’Assemblée Nationale. Toujours dans le but d’élargir les perspectives de ses travaux, le Haut conseil accueillera par ailleurs quatre représentants des organismes de protection sociale et un panel d’experts qui viendront appuyer le travail des membres.

Évolution et transversalité

Ainsi, l’enjeu de ce second mandat, qui s’achèvera en mai 2021, est double : accompagner l’évolution du travail social tout en assurant une meilleure transversalité au regard des multiples stratégies nationales lancées par le gouvernement : « le partage d’informations est primordial. Il faut que nous nous inspirions du travail fait dans le cadre de la stratégie de prévention et de lutte ...

[60% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Gazette des Communes

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Découvrez nos formules et accédez aux articles en illimité

Je m’abonne

Thèmes abordés

Réagir à cet article

Sur le même sujet

Prochain Webinaire

Télétravail : comment protéger la santé des agents

de La Rédaction avec le soutien de MUTAME

--
jours
--
heures
--
minutes
marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Le Haut Conseil du travail social en pleine mutation

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement