Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club prévention sécurité

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club prévention sécurité

Congrès des maires 2019

Sécurité : les maires demandent plus de moyens humains et juridiques

Publié le 19/11/2019 • Par Mathilde Elie • dans : A la Une prévention-sécurité, Actu experts prévention sécurité, Dossiers d'actualité, France

CONGRES-forum-protection-police
fabien calcavechia
A l’occasion d’une table ronde consacrée à l’engagement des maires pour la protection de leurs concitoyens organisé ce mardi 19 novembre, lors du Congrès des maires, Christian Estrosi, maire de Nice, Nathalie Koenders, vice-présidente de la métropole de Dijon, et Hélène Geoffroy, maire de Vaulx-en-Velin, ont mis en avant le manque de moyens humains et juridiques pour permettre aux élus locaux de lutter efficacement contre les incivilités.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

« Nous nous sentons bien seuls. Les maires prennent leurs responsabilités mais l’Etat ne met pas les moyens en face. » Mardi 19 novembre, lors d’une table ronde sur la sécurité organisée au Congrès des maires, Nathalie Koenders, 1ère adjointe au maire de Dijon et vice-présidente de la métropole, a relayé l’appel lancé quelques jours plus tôt par une dizaine d’élus locaux, en lien avec l’association Ville et banlieue.

Que ce soit dans les rangs de la police nationale et dans ceux de la justice, l’élue pointe le manque de moyens. « La police nationale est une police d’intervention et du maintien de l’ordre au détriment de la sécurité publique. De plus, la police de sécurité du quotidien va dans le bon sens mais dans les faits, c’est compliqué à mettre en place. Quant à la justice, les délais ...

[80% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Gazette des Communes, Club Prévention-Sécurité

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Testez notre Offre Découverte Club Prévention-Sécurité pendant 30 jours

J’en profite

Cet article fait partie du Dossier

Congrès des maires 2019 : le retour en grâce des élus

Réagir à cet article Vous avez une question ? Posez-la à notre juriste

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI
marche online

Aujourd'hui sur le Club prévention-sécurité

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Sécurité : les maires demandent plus de moyens humains et juridiques

Votre e-mail ne sera pas publié

Club prévention sécurité

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement