Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Congrès des maires 2019

Le zéro artificialisation nette passe mal chez les élus

Publié le 19/11/2019 • Par Delphine Gerbeau • dans : Dossiers d'actualité, France

L’évolution des panaches d’odeurs au voisinage du centre de valorisation organique de Lille est désormais modélisée en temps réel.
L’évolution des panaches d’odeurs au voisinage du centre de valorisation organique de Lille est désormais modélisée en temps réel. Alpha Mos
L'atelier du congrès des maires consacré à l'urbanisme après la loi Elan a été l'occasion pour les élus d'exprimer leur perplexité - voire leur colère- face au principe du zéro artificialisation nette.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Comment se développer quand on ne peut plus consommer de foncier ? L’atelier du congrès des maires consacré à l’urbanisme après la loi Elan, le 19 novembre, a été l’occasion pour les élus d’exprimer leur perplexité face à cet objectif, posé non par la loi Elan, mais par l’instruction du 29 juillet 2019.

Elle prévoit « dans un premier temps d’infléchir la consommation – foncière – , puis de la stopper par un usage sobre de l’espace et par des actions de type compensatoire ». Souci pour les élus, les préfets se sont immédiatement saisis de l’instruction, et de nombreux projets ou révisions de plan local d’urbanisme ont reçu des avis défavorables de leur part ces dernières semaines.

Plus de souplesse

Pierre ...

[80% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Gazette des Communes

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Découvrez nos formules et accédez aux articles en illimité

Je m’abonne

Cet article fait partie du Dossier

Congrès des maires 2019 : le retour en grâce des élus

Réagir à cet article
Prochain Webinaire

Comment mettre la relation citoyen au cœur de la stratégie numérique du territoire ?

de Orange Business Services

--
jours
--
heures
--
minutes
marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Le zéro artificialisation nette passe mal chez les élus

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement