logo
Adresse de l'article https://www.lagazettedescommunes.com/649736/les-collectivites-doivent-rester-dans-le-champs-des-negociations-sur-la-consigne/

ECONOMIE CIRCULAIRE
« Les collectivités doivent rester dans le champ des négociations sur la consigne »
Isabelle Verbaere | actus experts technique | France | Publié le 19/11/2019 | Mis à jour le 17/07/2020

Être pour ou contre la consigne pour recyclage des bouteilles en plastique : ce débat oppose d’un côté le Sénat, les collectivités et les recycleurs qui n’en veulent pas, et de l'autre le gouvernement et les industriels de la boisson qui la souhaitent. Le Conseil économique social et environnemental (Cese) propose une troisième voie, dans une résolution adoptée le mercredi 13 novembre dernier. Pour Anne de Béthencourt, rapporteure du texte, cette mesure palliative, pourrait servir à sortir du plastique à usage unique.

La consigne pour recyclage des bouteilles en plastique est-elle un bon moyen de régler les enjeux de la pollution par le plastique à usage unique ?

Elle peut contribuer  à court terme à faire progresser les performances de la collecte des bouteilles qui plafonne à 52 % en moyenne en France et 10 % dans les grandes villes. C’est en particulier dû à la consommation nomade. Certes on peut encore améliorer le geste de tri des citoyens mais on n’atteindra pas les objectifs européens de 90 % de collecte sélective d’ici 2029.

Toutefois la consigne risque de faire perdurer le modèle actuel du tout jetable au lieu de favoriser la réduction des emballages à usage unique et leurs alternatives.  C’est pourquoi elle ne doit être qu’une étape, un palliatif.

Dans quel cadre peut-elle s’avérer utile ...

CHIFFRES CLES

Agenda :

Journée d'étude gestion des déchets et économie circulaire
2020-2026 : rénovez le service public déchets
14 octobre 2020 - Paris