Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
  • Accueil
  • Actualité
  • France
  • Lutte contre les déserts médicaux : les infirmières en pratique avancée arrivent « en ville »

Santé

Lutte contre les déserts médicaux : les infirmières en pratique avancée arrivent « en ville »

Publié le 22/11/2019 • Par Catherine Maisonneuve • dans : France

infirmiere-sante-medecine
Robert Kneschke / AdobeStock
L’assurance-maladie et deux syndicats représentatifs des infirmières libérales ont signé le 4 novembre un accord qui organise et rémunère l’exercice libéral des infirmières en pratique avancée. Elles viendront bientôt en renfort des médecins.

Ma Gazette

Sélectionnez ce thème et créez votre newsletter personnalisée

Les infirmières de pratique avancée (IPA), souvent baptisées « superinfirmières » vont pouvoir venir en renfort des médecins de ville après leurs deux ans d’études supplémentaires (Bac+5). En effet, l’assurance maladie et deux syndicats infirmiers libéraux ont signé le 4 novembre l’avenant n°7 à la convention infirmière qui organise l’exercice libéral de ce nouveau métier et l’équilibre vis-à-vis des 123 000 infirmières et infirmiers libéraux qui exercent en France.

Attendues de pied ferme

Les infirmières de pratique avancée libérales (Ipal) sont attendues de pied ferme dans les déserts médicaux… Elles doivent contribuer à :

  • améliorer l’accès aux soins notamment dans les territoires sous denses en médecins ;
  • améliorer la qualité des parcours des patients grâce à une coordination ...

[70% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Gazette des Communes

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Découvrez nos formules et accédez aux articles en illimité

Je m’abonne

Cet article est en relation avec le dossier

Thèmes abordés

Réagir à cet article
Prochain Webinaire

Télétravail : comment protéger la santé des agents

de La Rédaction avec le soutien de MUTAME

--
jours
--
heures
--
minutes
marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Lutte contre les déserts médicaux : les infirmières en pratique avancée arrivent « en ville »

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement