Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

STATUT

Ingénieurs d’Etat – Evolution du statut

Publié le 09/05/2011 • Par Delphine Gerbeau • dans : Réponses ministérielles

Afin de faciliter l’accueil en détachement des ingénieurs de l’Etat, des échelons provisoires ont été mis en place et ne sont accessibles qu'aux agents de l'Etat concernés par la décentralisation.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Le décret n° 2005-1727 du 30 décembre 2005 a fixé les conditions d’intégration dans les cadres d’emplois de la FPT des fonctionnaires de l’Etat, en application des dispositions de l’article 109 de la loi n° 2004-809 du 13 août 2004 relative aux libertés et responsabilités locales.
Il dresse ainsi les principes généraux d’homologie entre corps et cadres d’emplois d’accueil, après une comparaison approfondie des carrières détenues dans la fonction publique de l’Etat et celles des cadres d’emplois de la FPT.

Afin de faciliter l’accueil en détachement des ingénieurs d’Etat, des échelons provisoires ont été mis en place et ne sont accessibles qu’aux agents de l’Etat concernés par la décentralisation, au moment où ils accèdent au cadre d’emplois, puis, une fois intégrés, à l’occasion de leur avancement d’échelon ou de grade.
Ils ont permis l’accueil des ingénieurs de l’Etat détachés dans des emplois fonctionnels d’ingénieurs en chef des travaux publics de l’Etat et qui n’ont pas changé de fonction à l’occasion du transfert.

Par ailleurs, la loi n° 2009-972 du 3 août 2009 relative à la mobilité et aux parcours professionnels dans la fonction publique est venue faciliter la mobilité interfonctions publiques en diversifiant les outils de mobilité disponibles.

Réagir à cet article
marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Ingénieurs d’Etat – Evolution du statut

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement