Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club finances

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club finances

Finances

Rhône-Alpes. Budget 2009 : Lyon vote une hausse des taux de fiscalité de +6%

Publié le 23/01/2009 • Par Claude Ferrero • dans : Actualité Club finances, Régions

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

La ville de Lyon a adopté le 19 janvier son budget primitif 2009 pour un montant de 658 millions d’euros (- 0,6%), un vote qui intervient après celui du budget du Grand Lyon (1,62 milliard d’euros) la semaine dernière.
La ville-centre voit ses recettes de fonctionnement (569,7 millions d’euros) augmenter sensiblement (+5,5%), en raison notamment de la hausse des taux de fiscalité (+6%). Elle bénéficie également d’une légère progression des dotations de l’Etat, à 115,2 millions d’euros (+0,6%), un maintien assuré grâce à sa vitalité démographique. « Les taux de fiscalité directe de Lyon sont parmi les plus faibles des grandes villes de plus de 200 000 habitants en France », tient à souligner Richard Brumm, adjoint aux finances de Lyon.
Les recettes augmentent pour financer les dépenses de fonctionnement (504,4 millions d’euros), elles aussi en nette progression (+4,4%). Ainsi, les charges de personnel, le poste le plus important (58% du total), et les crédits de fonctionnement (20,3% des dépenses) progressent respectivement de +4 et +3,9%.
L’épargne brute s’établit à 45 millions d’euros (+15,7%) tandis que le besoin d’emprunt diminue à 71,8 millions d’euros (-14%). Conséquence du contexte économique difficile, le budget révise à la baisse (-17,6%) ses dépenses d’investissements en 2009 (90,5 millions d’euros) tandis que la charge de la dette augmente de 3,1 millions d’euros pour s’établir à 63,2 millions d’euros.

Pour aller plus loin
Lire notre article consacré au budget adopté par le Grand Lyon.
Consultez les budgets des principales collectivités dans la rubrique « dépêches » du Club Finances de la Gazette.

marche online

Aujourd'hui sur le Club finances

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Rhône-Alpes. Budget 2009 : Lyon vote une hausse des taux de fiscalité de +6%

Votre e-mail ne sera pas publié

Club finances

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement