Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Aménagement numérique

Couverture numérique : le « bon débit » ne doit pas être un palliatif durable

Publié le 14/11/2019 • Par Martine Courgnaud - Del Ry • dans : France

tres-haut-debit-senat-une
Twitter P Chaize
Les prises « fibres optiques » se construisent au rythme inédit de 4 millions par an. Le gouvernement a rouvert le guichet de financement des réseaux à très haut débit publics (Rip), doté pour l'instant de 140 millions d'euros. Mais, sur le terrain, les élus s'inquiètent, car les fonds sont insuffisants, et les inégalités territoriales persistantes. Un colloque au Sénat faisait le point le 13 novembre.

Ma Gazette

Sélectionnez ce thème et créez votre newsletter personnalisée

Les défis du très haut débit pour tous en 2022 et du 100% fibre en 2025 seront-ils tenus ? Préoccupation constante des élus, cette question est une « condition sine qua non de la survie de nos territoires », selon Patrick Chaize, sénateur (LR) de l’Ain et vice-président de la commission de l’aménagement du territoire et du développement durable du Sénat, qui organisait un colloque sur ce thème le 13 novembre.

Certes, la mobilisation atteint un niveau sans précédent : l’industrie télécom consacre désormais à la fibre optique 10 milliards d’euros par an, soit un quart de ses investissements. Et, si 4 millions de prises seront construites cette année (ou 16000 logements raccordables par jour), il est vraisemblable que ce sera

[90% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Gazette des Communes

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Découvrez nos formules et accédez aux articles en illimité

Je m’abonne

Cet article est en relation avec le dossier

Thèmes abordés

Réagir à cet article
Prochain Webinaire

Télétravail : comment protéger la santé des agents

de La Rédaction avec le soutien de MUTAME

--
jours
--
heures
--
minutes
marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Couverture numérique : le « bon débit » ne doit pas être un palliatif durable

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement